Qigang Chen (*1951)

Né en 1951 à Shanghai, Qigang Chen commence très tôt ses études musicales. Adolescent, il est confronté à la révolution culturelle et restera enfermé dans une caserne pendant trois ans afin d’y subir une “rééducation idéologique“. Sa passion pour la musique demeure inébranlable et, en dépit de la pression sociale et de la politique anti-culturelle, il poursuit l‘apprentissage de la composition. En 1977, Qigang Chen est l’un des 26 élus (sur deux mille candidats) à être reçu en classe de composition au Conservatoire Central de Pékin. Après cinq ans d’études avec Luo Zhongrong, il se présente au concours national. Classé premier, il est le seul étudiant dans son domaine à être autorisé à partir pour l’étranger afin d’y poursuivre des études de troisième cycle en composition. Boursier du gouvernement français pendant quatre ans, Qigang Chen est le dernier élève d‘Olivier Messiaen de 1984 à 1988. Il étudie également avec Malec, Jolas, Ballif ou encore Castérède. Ces années en France lui permettent d’élargir son champ culturel et d’acquérir de nouvelles connaissances en musique du 20ème siècle. Actuellement professeur invité des trois principaux conservatoires de Chine (Pékin et Shanghai), Qigang Chen est, aussi, compositeur en résidence de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg depuis 2005.

Oeuvres:

  • Voyage d'un rêve pour flûte, harpe, percussion et trio à cordes (1987) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: