José Manuel López López (*1956)

Né à Madrid en 1956, il étudie le piano, la composition et la direction d’orchestre au Conservatoire Supérieur de Musique de cette ville. Il poursuit ensuite des études de musicologie à l’Université Paris. Titulaire d'un D.E.A. en Musique et Musicologie du XXème siècle, il a également suivi le cursus d'informatique musicale de l'Ircam et les enseignements de Luis de Pablo, Messiaen, Nono, Boulez, Donatoni,  Murail et Vaggione… Sa musique  a été  sélectionnée à plusieurs reprises pour représenter l'Espagne à la Tribune Internationale de Compositeurs de l’UNESCO et récompensée par la Société Internationale de Musique Contemporaine et l’International Computer Music Conférence. Elle est aussi interprétée dans les plus importants festivals. En 1996, José Manuel López López est lauréat de l'AFAA pour réaliser un projet de composition à la Villa  Kujoyama  à Kyoto et en 1997, lauréat de l'Académie Espagnole des Beaux-Arts de Rome. En 2000, l’Etat espagnol lui décerne le Prix National de Musique. Professeur invité en 2004 de la Cátedra Manuel de Falla à Cadiz Espagne, José Manuel López López a été professeur de composition au Conservatoire Supérieure de Zaragoza, puis Directeur Artistique de l’Auditorio Nacional de Música de Madrid. En 2011 il est artiste en résidence à la Civitella Ranieri Fondation en Umbrie Italie, et professeur invité au Mozarteum de Salzburg.
José Manuel López López est actuellement professeur de composition au Conservatoire Edgard Varèse (CRD de Gennevilliers). La Sacem lui décerne le Prix Francis et Mica Salabert 2012 pour sa pièce Metro Vox In memoriam Iannis Xenakis et, en 2013, l’Académie Française des Beaux-Arts, le Prix René Daumesnil.

Oeuvres:

  • El Margen de indefinicion pour saxophone alto et percussions (2000) + d'infos
  • In Memoriam Joaquín Homs (2005) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: