Thierry Escaich (*1965)

Né en 1965 à Nogent-sur-Marne, Thierry Escaich commence ses études musicales au Conservatoire de Rosny-sous-Bois et les achève au Conservatoire National Supérieur de Musique en 1992 où il obtient les Premiers Prix d'harmonie, de contrepoint, de fugue, d'orgue, d'improvisation à l'orgue, d'analyse, de composition et d'orchestration.
En 1989, il reçoit le Premier Prix du concours André Jolivet, puis en 1990, est gratifié du Prix de la Fondation franco-américaine Florence Blumenthal. L’année suivante, il remporte le Premier Prix d'improvisation au Concours international de Strasbourg. La SACEM lui décerne le Prix Hervé Dugardin en 1993, puis il reçoit en 1994 le Prix Nadia et Lili Boulanger. Ses enregistrements discographiques sont récompensés en 1995 par le Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque. En 1999, il reçoit le Prix Georges Enesco. Depuis, les récompenses s’enchaînent : Grand Prix lycéen des compositeurs (2002), « Compositeur de l'année » aux Victoires de la musique classique (2003), Grand Prix de la musique symphonique de la SACEM (2004) et à nouveau
« Compositeur de l'année » aux Victoires de la musique classique (2006).
Thierry Escaich est professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis 1992. En 1997, il est devient titulaire du grand-orgue de l'église Saint-Étienne-du-Mont à Paris où il succède à Maurice Duruflé.

Oeuvres:

Concerts SMC Lausanne:

  • Lundi 23 mars 2009 (Saison 2008-2009)
    Dana Ciocarlie + programme détaillé
    Oeuvres de Thierry Escaich, Laurent Mettraux, Frédéric Verrières, Helena Winkelmann, Franck Krawczyk et Karol Beffa