Raffaele D'Alessandro (1911-1959)

Né en 1911 à St-Gall et décédé à Lausanne en 1959. Il accomplit ses études à Zürich chez Paul Müller-Zürich, puis à Paris avec Nadia Boulanger (composition) et Marcel Dupré (orgue). Sa carrière parisienne fut subitement interrompue pour des raisons existentielles ainsi que par les évènements de la deuxième guerre mondiale, ce qui l’a contraint à quitter Paris. Il vécut à Lausanne jusqu’à sa mort, comme compositeur, pianiste et organiste indépendant. Bien que, de son vivant, il fût reconnu et encouragé par d’importants musiciens, ses contemporains ne comprirent pas son langage musical sans compromis et qui n’était propre qu’à lui. Dans sa musique sont concentrés l’âpreté de son origine grisonne et les influences de sa vie, marquée par son angoisse existentielle, les privations et la solitude. Sa musique touche étrangement. Elle est empreinte d’un humour délicat, d’un lyrisme sensible côtoyant un sombre précipice. Sa transparence sonore et ses multiples composantes rythmiques sont fascinantes.

Oeuvres:

  • Sonate en un seul mouvement op. 32 pour quatuor à cordes (1940) + d'infos
  • Sonate en un seul mouvement op. 33 pour piano, violon et violoncelle (1940) + d'infos
  • Suite op. 64 pour clarinette seule (1948) + d'infos
  • Thème et Variations op. 48 pour deux pianos (1943) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: