Julien-François Zbinden (*1917)

Né le 11 novembre 1917 à Rolle en Suisse. Dès l'âge de huit ans, il apprend le piano et devient successivement l'élève d'Ernest Décosterd, de Gertrude S. Keller-Ching et de la célèbre pianiste Marie Panthès. D'autre part, il fut élève à l'Ecole Normale du Canton de Vaud de 1934 à 1938, où les cours de chant et de violon étaient donnés respectivement par Charles Mayor et Henri Gerber. En 1938, après avoir obtenu son brevet d'enseignement, il débute dans la carrière musicale en qualité de pianiste d'orchestre, ayant été, dès son jeune âge, passionné de musique de jazz.
Après avoir travaillé seul l'harmonie, les formes musicales et la composition, il étudie le contrepoint et l'orchestration sous la direction du compositeur neuchâtelois René Gerber.
En 1947, Radio-Lausanne l'attache à son service dans les fonctions de pianiste et de régisseur musical. En 1956, il devient chef du Service musical de ce studio et, en 1965, chef-adjoint des émissions musicales de la Radio Suisse Romande. Ancien président et membre d'honneur de l'Association des Musiciens Suisses et de SUISA, Société suisse pour les droits des auteurs d'oeuvres musicales, il est nommé, en 1978, au grade d'Officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français. En 1993, il reçoit la Médaille d'Or de la Ville de Lausanne.
Le catalogue de Julien-François Zbinden comporte plus d'une centaine d'oeuvres dans tous les genres - dont une vingtaine sont publiées sur disques de commerce -, notamment un opéra, un oratorio, 4 symphonies, de nombreux concertos, une importante musique chorale et musique de chambre, ainsi que des oeuvres radiophoniques, des musiques de scène et de film.
Il est lauréat du Prix Henryk Wieniawski, du Prix de la Radiodiffusion Suisse, du Grand Prix de la Communauté Radiophonique des Programmes de Langue Française, du Prix de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) de France et celui de l'Association des Amis du Festival international de Lausanne.
De très nombreux festivals et capitales du monde entier ont accueilli des exécutions de ses oeuvres. En dehors de la musique, le compositeur s'adonne au bricolage, s'intéresse à l'astrologie, la poésie et la philosophie, ainsi qu'à l'aviation dont il fut titulaire d'un brevet de pilote privé.

«Nature heureuse et équilibrée dont l'esprit lucide évite les vaines spéculations, et dont l'art ne cherche pas midi à quatorze heures, Julien-François Zbinden ne tente pas de donner le change sur sa véritable personnalité. Il traduit ses sentiments et ses impressions dans une langue volubile, vive et directe qui, se gardant des outrances et se refusant à la contrainte tyrannique des "systèmes" en vogue, se veut claire et compréhensible sans pour autant, céder à la facilité, ni se lâcher aux humiliantes concessions.» (R.-Aloys Mooser - 1959)

Oeuvres:

  • Alternances op. 88 pour flûte, alto et harpe (1997) - Création mondiale + d'infos
  • Campana op. 85b pour choeur de femmes a cappella (1995) - Création suisse + d'infos
  • Chantez à l'Eternel (extrait de La Pierre et l'Esprit) pour choeur à 4 voix mixtes (1975) + d'infos
  • Clair-Obscur op. 74 pour choeur de femmes a cappella (1986) + d'infos
  • L'Innocent op. 59 cantate pour choeur mixte et orgue (1978) + d'infos
  • Love op. 82 pour flûte et piano (1980) + d'infos
  • M K 2 op. 55 pour flûte en do et flûte grave en sol (1976) + d'infos
  • Popule meus op. 67 motet pour choeur mixte (1983) + d'infos
  • Quatuor à cordes op. 60 (1979) + d'infos
  • Sept Proverbes sur l'Amour op. 40 pour choeur de femmes a cappella (1965) + d'infos
  • Sonata Fantastica op. 54 pour piano (1976) + d'infos
  • Tango op. 73 pour piano (1986) - Création mondiale + d'infos
  • Trois chansons (extraites de Six Chansons d'aujourd'hui) pour choeur mixte (1969) + d'infos
  • Trois esquisses japonaises op. 72 pour harpe (1985) + d'infos
  • Trois images helvétiques op. 65 pour deux pianos (1982) - création mondiale + d'infos
  • Trois pièces op. 20 pour ensemble de cors (1953) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: