Alban Berg (1885-1935)

Elève de Schoenberg à partir de 1904, date de son amitié avec Webern, Berg se révèlera vite un élève très doué d’un talent unique au service d’une hypersensibilité qui rejaillit à chaque instant dans sa musique. Passionnément attiré par la littérature et la poésie, Berg consacrera la moitié de son œuvre à la voix au travers de nombreux lieder, ainsi qu’avec l’opéra auquel il a donné deux chefs-d’œuvre du 20ème siècle : Wozzeck et Lulu. Quant à sa production instrumentale, elle accorde une large part à la musique de chambre, à côté d’œuvres orchestrales. De la Sonate op. 1 pour piano (1908) au Concerto pour violon (1935), dernière partition achevée, l’œuvre de Berg est révélatrice d’une intense expressivité quelque soit le langage utilisé, du tonal au dodécaphonisme sériel en passant par le non-tonal le plus affirmé.

Oeuvres:

  • Adagio du Concerto de chambre pour violon, clarinette et piano (1935) + d'infos
  • Quatre pièces op.5 pour clarinette et piano (1913) + d'infos
  • Quatuor à cordes op. 3 (1911) + d'infos
  • Sonate pour piano op.1 (1909) + d'infos
  • Suite Lyrique pour quatuor à cordes (1926) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: