Alessandro Solbiati (*1956)

Alessandro Solbiati étudie au Conservatoire de Milan avec Eli Perrota (piano) et Sandro Gorli (composition). Parallèlement, il suit de 1977 à 1980 les cours de Franco Donatoni à l'Accademia Musicale Chigiana de Sienne. De 1982 à 1995, Solbiati est professeur de fugue et de composition au Conservatoire Giovanni Battista Martini de Bologne, avant d'être nommé en 1995 professeur de composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan. En 1996, il enseigne au Centre Acanthes d'Avignon, puis de Metz en 2005. Il dirige des masterclasses au Conservatoire national supérieur de Paris en 1997 et 2001, de Lyon en 2003 et de Mexico en 2002. Entre 1978 et 1981, il remporte de nombreux concours de composition en Italie. Outre des titres obtenus aux Concours internationaux Karlheinz Stockhausen de Brescia et Alfredo Casella de Sienne, il reçoit en 1983 la médaille d'argent dans la section musique du Concours Saint-Vincent. En 1985, il représente l'Italie à la Tribune internationale des compositeurs avec Di Luce. Programmé par des très nombreuses institutions musicales (la Biennale de Venise, l'Ircam, Radio-France, la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, la BBC...), Alessandro Solbiati a reçu des commandes d'oeuvres de la Scala de Milan, de la RAI, de l’orchestre Sainte-Cécile de Rome... Son catalogue est riche de plus de deux cent pièces.
Son goût pour la poésie l'a conduit à mettre en musique, notamment, les Élegies de Duino de Rainer Maria Rilke, ainsi que des textes de Hölderlin, Baudelaire, Dante, Overbeck ou George. En 2008, le Teatro Verdi de Trieste lui commanda un opéra, Il carro e i canti, qui résultait d'une adaptation de la pièce d'Alexandre Pouchkine, Le Festin en temps de peste. Solbiati composa peu après une autre oeuvre théâtrale inspirée de la littérature russe sur la parabole du Grand Inquisiteur contenue dans Les frères Karamazov de Dostoïevski.

Oeuvres:

  • Concerto pour guitare et ensemble (2016) - Création mondiale + d'infos
  • Durissimo silenzio pour six de voix de femmes et piano (2010) + d'infos
  • Quaderno di immagini pour cymbalum solo (2002) + d'infos
  • So früh ? Sept petites pièces pour soprano et ensemble (1993) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: