Antoine Fachard & Nicolas von Ritter-Zahony

Né à New-York 1980 d’un père suisse et d’une mère grecque, Antoine Fachard a grandi à Lausanne. C’est dans cette ville qu’il a fait ses études de musique (Certificat Supérieur de piano et Certificat de trompette au Conservatoire de Lausanne), de Lettres (Licence ès-Lettres en littérature française, grec ancien et grec moderne), avant de se consacrer exclusivement à la composition (Master en Composition et Théorie à la Haute Ecole de Berne avec le compositeur et organiste Daniel Glaus). Après avoir mené pendant plusieurs années, en Suisse et en Grèce, une activité de concertiste, d’arrangeur et de musicien de studio, il décide, en 2010, de se consacrer principalement à la composition de musique « savante ». Sa musique présente un subtil mélange, voire une fusion, des différentes traditions musicales qui l’inspirent et qui l’ont influencé durant ses années d’études : le langage et les formes baroques, la complexité contrapuntique des grands maîtres de la Renaissance, les rythmes et les modes de la musique grecque et orientale, la musique de Bartok et de Stravinsky, mais surtout l’esthétique et les théories de Stockhausen, les grandes œuvres orchestrales de Ligeti, Xenakis, ainsi que la musique spectrale et, surtout, les conceptions du processus et de temps qui sont à l’origine de celle-ci.


Nicolas von Ritter-Zahony  est né en 1986 à Lausanne. Après des débuts comme musicien de rock/métal, il étudie la guitare jazz à l'HEMU de Lausanne avec Francis Coletta et à la Newpark Music School de Dublin (IRL) avec Tommy Halferty. Il poursuivra ses études en composition à la HKB de Berne avec Xavier Dayer et obtiendra son Master en 2013. Il est compositeur, guitariste, enseignant et conférencier.

Influencé par son parcours éclectique, au carrefour du rock, du jazz et de la musique classique et contemporaine, il développe une approche théorique et pratique qui tend à dépasser la segmentation qui encombre encore aujourd’hui le monde musical, tout en respectant les héritages historiques et culturels qui fondent la singularité de chaque pratique ; en somme il mène à travers ses compositions, son enseignement et ses conférences une réflexion sur la question de l’identité au XXIème siècle.

Ses pièces sont jouées dans plusieurs pays d'Europe par des ensemble tels que l'Ensemble Recherche, ASKO|Schoenberg Amsterdam,  Divertimento Ensemble, Collegium Novum, ensemble Proton, Pre-Art Soloist, Too hot to hoot?, Hyper Duo, ensemble Vortex, Geneva Camerata ou encore des personnalités telles que Matthias Arter, Gilles Grimaître ou Roy Amotz. Il a bénéficié des conseils précieux de compositeurs tels que Franck Bedrossian, Stefano Gervasoni ou encore Michael Jarrell.

Convaincu que la question de la transmission est aujourd’hui un défi fondamental pour le monde musical, il s’adresse régulièrement au grand public en tant que conférencier et participe dans le cadre de son enseignement à de nombreux projets pédagogiques qui font la part belle à l'improvisation, la musique électronique, la dialectique bruit/son et la musique d'ensemble.

Nicolas von Ritter-Zahony est professeur de composition et de théorie à l'École de Musique de Lausanne.

 

Oeuvres:

  • Hyper NEC (2021) - création mondiale + d'infos

Concerts SMC Lausanne: