Jean-Luc Darbellay (*1946)

Jean-Luc Darbellay étudie d’abord la clarinette au Conservatoire de Berne, puis la direction d’orchestre avec Pierre Dervaux et Franco Ferrara. Il suit des cours de composition auprès de Cristóbal Halffter, Dimitri Terzakis et surtout d’Edison Denisov. Il participe également aux séminaires donnés par Pierre Boulez au Collège de France et à l’IRCAM et complète sa formation lors des masterclasses avec Klaus Huber et Heinz Holliger dans le cadre du Festival de Lucerne.
Jean-Luc Darbellay s’intéresse à tous les genres : pièces pour instruments solistes, pour ensemble ou orchestre, pour chœur et orchestre, opéras de chambre pour lesquels il reçoit de nombreuses commandes. Plusieurs festivals de musique contemporaine inscrivent également ses œuvres à leurs programmes.
Dès 1978, le compositeur fonde et dirige l’Ensemble instrumental Ludus, ainsi que l’ensemble Orion avec son fils Olivier Darbellay et Marc Sieffert. Il est membre fondateur du groupe de compositeurs « Lacroix ». Jean-Luc Darbellay, membre du comité international de la SIMC, initie en 2004 les World New Music Days en Suisse, festival qui a un retentissement international considérable.
La musique de Jean-Luc Darbellay est jouée et enregistrée dans le monde entier par les meilleurs orchestres. La plupart de ses œuvres sont éditées à Karlsruhe par Tre-Media-Musikverlage.
L’Etat français lui a décerné l’ordre « Chevalier des arts et des lettres » en 2005.

Oeuvres:

  • Asia pour flûte, alto et harpe (2007) - Création mondiale + d'infos
  • Corona pour saxophone alto etflûte à bec soprano/basse (2017) + d'infos
  • été gelé pour soprano, cor de basset et violoncelle (2002) - Création mondiale + d'infos
  • Ground pour saxophone alto et narrateur (1997) - Création suisse + d'infos
  • Mégalithe pour cor et ensemble (2001) - Création mondiale + d'infos

Concerts SMC Lausanne: