Sandor Veress (1907-1992)

Né en 1907 à Kolozsvàr, Transylvanie. Sàndor Veress étudie la composition à Budapest auprès de Kodàly et le piano auprès de Bartók. Il devient assistant au département d'ethnomusicologie du Musée National d'Ethnographie et entreprend des voyages de recherche en Hongrie, Transylvanie et Moldavie. Il reprend la classe de Kodàly à l'Académie de Budapest, où il a notamment Ligeti et  Kurtàg comme élèves. Il se réfugie en Suisse en 1949, enseignant le solfège, l'harmonie et la pédagogie à Berne. Beaucoup de compositeurs suisses sont ses élèves, tels que Wyttenbach, Holzer, Moser, Marti, et Holliger. Veress a développé, comme Bartók, un langage musical enraciné dans la musique hongroise, mais qui la dépasse, pour devenir sur-nationale et très autonome. Sa vaste culture est aussi la base d'un humanisme et d'une ouverture culturelle qui marquent les pièces de musique de chambre de ses débuts, mais également les oeuvres de sa période helvétique.

Oeuvres:

  • Dyptich pour quintette à vents (1968) + d'infos
  • Sonatine pour hautbois, clarinette et basson (1931) + d'infos
  • Trio pour violon, violoncelle et piano (1964) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: