Gérald Grisey (1946-1998)

Né à Belfort, Gérard Grisey mène successivement ses études au Conservatoire de Trossingen en Allemagne, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il suit notamment les cours de composition d'Olivier Messiaen de 1968 à 1972. Parallèlement, il étudie avec Henri Dutilleux à l'Ecole Normale Supérieure de Musique et assiste aux séminaires de Karlheinz Stockhausen, György Ligeti et Iannis Xenakis à Darmstadt. Boursier de la Villa Médicis à Rome de 1972 à 1974, il participe à la création de l'ensemble Itinéraire ; en 1980, il est stagiaire à l'Ircam, puis invité par la DAAD à Berlin. De 1986 à sa mort le 11 novembre 1998, Grisey a été professeur de composition au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Ses oeuvres ont été commandées par différentes institutions internationales. On les trouve au programme des festivals, des radios et des plus célèbres formations instrumentales tant en Europe qu'aux Etats-Unis. Gérard Grisey est une des personnalités marquantes de la musique spectrale. Dans les années 1970, cette école s’est détournée du sérialisme et a commencé à organiser les sons sur le fondement de l’analyse spectrale. Le spectre sonore est recomposé d’une nouvelle manière avec les instruments, ce qui exige une observation précise des microintervalles. Dans son grand cycle Les espaces acoustiques (1974-1985), non seulement la construction du son, mais aussi sa perception par l’oreille est réfléchie. Grisey disait « ne plus composer avec des notes, mais avec des sons ».

Oeuvres:

  • Anubis-Nout pour clarinette contrebasse (1983) + d'infos
  • Charme pour clarinette (1969) + d'infos
  • Partiels (1975) + d'infos
  • Vortex Temporum I, II, III pour flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle et piano (1994-1996) + d'infos

Concerts SMC Lausanne: