Cher public,

Il semble que le monde de la musique classique arrive au terme d'une mutation profonde. Désormais refermé sur lui-même, affecté par une allégeance au star-system qui mène à la consommation répétitive d'œuvres célébrissimes servie par des artistes qui réduisent souvent leur répertoire à ce corpus immuable, il consomme, par l'omniprésence du passé dans ses programmes, la rupture d'avec l'autre monde, celui de la création – de la vie?

Dans ce contexte, l'alternative proposée par la SMC Lausanne est une véritable oasis, un lieu de découvertes jubilatoires, un espace de partage que les trois conférences introductives qui émailleront à nouveau la saison complètent en offrant l'occasion d'un approfondissement. Cette année encore, il a fallu s'adapter aux multiples propositions reçues tout en essayant de maintenir un juste équilibre entre la création la plus avancée et des œuvres plus confirmées,  entre la musique pure et le cross over – entre une approche traditionnelle et de nouvelles formes musicales qui modifient jusqu'à la conception même de l'idée de concert.

C'est de la prise en compte de ces paramètres que nos programmes sont nés. Ils ont l'ambition de révéler une part de la diversité de notre culture désormais riche d'une multitude d'apports inédits. Les œuvres ainsi proposées (dont cinq créations mondiales) seront parfois mises en dialogue avec celles dont la familiarité du langage a fondé notre relation à l'écoute. D'autres fois, les sons de terres plus lointaines s'inviteront à nos oreilles (la Corée, l'Iran, l'Arménie, le Japon, l'Amérique latine, la Grèce) dans une série de perspectives captivantes que les interprètes de haut vol que nous avons invités auront à cœur de vous faire découvrir!

William Blank, compositeur, membre du comité