Cher Public,

La SMC Lausanne a le goût du risque. Eh oui, on ne se refait pas. Après une saison à explorer les recoins de l’âme humaine ; après avoir exalté une intériorité passionnée, la Société reprend du service. Plus aventureuse que jamais, elle est convaincue que « l’œuvre d’art n’est pas le reflet ou l’image du monde; mais qu’elle est à l’image du monde. ». Ce monde dans lequel nous vivons. Vous voilà prévenus. Merci Ionesco.

Nos pérégrinations commenceront avec une carte blanche à Shuyue Zhao et Hannah Walter, Lauréates du concours Nicati 2017, qui ouvriront la saison avec un récital entièrement mis en espace.
Les deux quatuors Maurice et Aleph, croiseront les cordes – frottées puis pincées – à quelques mois d’intervalle tandis que l’on retrouvera avec joie les ensembles Nikel, Sargo et Of Nomads ; ces derniers venant pour une soirée pleinement consacrée à la création. Le duo 1+1 (Laurent Estoppey et Anne Gillot), qui revient – dix-huit ans plus tard – faire vivre cet assemblage unique entre le saxophone et la flûte à bec, succédera à un concert portrait dédié à la compositrice Edith Canat de Chizy qui puise sa poétique dans une nature pleine d’enchantements.
Les grands classiques ne seront toutefois pas en reste. Les aficionados d’expériences transcendantales types seventies, courront entendre Stimmung de Karlheinz Stockhausen. Pour les rêveurs hâtifs ce sera Clocks and Clouds. La pièce emblématique de György Ligeti fera d’ailleurs l’objet d’un rassemblement inédit : les ensembles Contemporain et Vocal de l’Hemu partageront la scène avec l’Ensemble Polhymnia et les solistes du Lemanic Modern Ensemble, le tout sous la direction du très brillant Marc Kissoczy. Quant aux grammairiens mélancoliques, nul doute que Machinations, le chef-d’œuvre de Georges Aperghis, saura les satisfaire.
Pour tous les autres, soyez également certains d’y trouver votre compte d’insurrections scéniques et vidéo, de voix irréelles ou encore de cordes électriques, voire piratées…  

Vivier musical sans pareil, laboratoire génial et biotope sonore grand luxe, la SMC Lausanne vous attend !
 
Luc Birraux
Musicien, dramaturge