Trio Mona Somm, Deborah Walker, Thierry Miroglio


MONA SOMM,
mezzo-soprano
Originaire de Suisse, Mona Somm commence ses études de chant à Zürich et à Berne, puis se perfectionne à la Manhattan School of Music de New York, ainsi qu’à l’occasion de masterclasses avec Brigitte Balleys et Ernst Haefliger. Elle travaille depuis plus de 6 ans avec la cantatrice Eva Krasznai-Gombos (Bâle) tout en étudiant le répertoire d’opéra avec deux chefs de chant renommés, Rainer Altdorfer et Janine Reiss. En 2003, elle est lauréate de la bourse Förderbeiträge für Kulturschaffende du canton de Thurgovie et reçoit l’année suivante une bourse de l’association Richard Wagner de Freiburg im Breisgau.

Mona Somm effectue régulièrement des tournées pour interpréter des œuvres rares du répertoire du lied. C’est ainsi qu’en 2005, elle présente un programme inédit réunissant des œuvres de Rosy Wertheim et de Lily Boulanger. En 2003, Alfons Karl Zwicker lui compose Landschaft aus Schreien (Paysages de cris) pour voix et piano. Elle a présenté dernièrement à Paris et à Genève les deux cycles opus 15 et 16 de Bela Bartok avec Georges Starobinski au piano ce qui lui a valu une invitation à l’émission de Radio France « L’Atelier des chanteurs » de Stéphane Goldet.


DEBORAH WALKER, violoncelle
Elle obtient son Prix de violoncelle au Conservatoire de Reggio Emilia (Italie) en 2003, puis complète sa formation en musique contemporaine avec Enzo Porta et lors de masterclasses sous la direction de Joëlle Léandre, Vincent Courtois, Michel Godard, Erik Friedlander, Stefano Scodanibbio et Harvey Shapiro en 2005. Deborah Walker collabore avec le compositeur Tom Johnson pour le Festival Venezia Poesia et avec Markus Stockhausen au Festival I Suoni delle Dolomiti et à la Nuit blanche de Cologne. Au Festival d’Avignon, elle se produit dans Juliette Montaigue du collectif Elixir. Résidant en France depuis 2004, elle donne de nombreux concerts en solo, de musique de chambre et de musique improvisée. Elle poursuit son perfectionnement auprès d’Agnès Vesterman et d’Anssi Karttunen.


THIERRY MIROGLIO, percussion
Après de études de percussions auprès de Jean-Pierre Drouet et Sylvio Gualda, avec lequel il obtient un Premier Prix au Conservatoire National de Versailles, puis un Prix d’Acoustique musicale avec Iannis Xenakis, Thierry Miroglio entame une brillante carrière de soliste donnant de nombreux récitals dans plus de trente pays.

Il accorde une large place à la création et collabore étroitement avec notamment Cage, Berio, Denisov, Bourourechliev, Saariaho, Ohana, Grisey, Jolas, Dufourt, ces derniers lui dédiant leurs œuvres. Il est actuellement l’un des très rares percussionnistes au monde à développer une telle activité de soliste, il joue un répertoire de plus de 300 pièces pour percussion solo et concertante. Parallèlement à ces activités, il collabore avec les studios de l’IRCAM, du GRAME et du GRM et participe à plusieurs productions dans lesquelles se mêlent musique, danse, arts plastiques et visuels. Thierry Miroglio a enregistré plusieurs CD.

Professeur au Conservatoire Darius Milhaud de Paris, il donne des masterclasses, des séminaires, des conférences dans plusieurs pays et fonde les « Rencontres Internationales de Percussions » dont il est Directeur artistique.

Concerts SMC Lausanne