Bessette Louise

Pianiste-concertiste de prestige et de haute voltige, Louise Bessette s’est taillée une place de choix dans l’interprétation des plus grandes oeuvres de notre siècle. Tant pour l’éclectisme de son répertoire que pour la virtuosité de ses prestations, Louise Bessette a reçu plusieurs des plus grandes distinctions accordées aux interprètes de la musique contemporaine, telles le Premier Prix du Concours International de Musique Contemporaine (Saint-Germain-en-Laye, 1986), de même que le Premier Prix et le Prix Spécial de piano au Concours International Gaudeamus (Rotterdam, 1989).  Le Conseil Québécois de la Musique lui décerne le Prix Opus 1996-1997 dans la catégorie « chef ou soliste de l’année » pour son récital consacré aux Vingt Regards sur l’Enfant Jésus d’Olivier Messiaen. Originaire de Montréal, Louise Bessette commença l’étude du piano à l’âge de cinq ans.  Admise au Conservatoire de Musique de Montréal en 1971, elle travaille sous la direction de Georges Savaria puis de Raoul Sosa ; ses études sont couronnées de cinq premiers prix, dont ceux de musique de chambre (1979) et de piano (1980). Après deux ans de perfectionnement à New York auprès de Eugene List, elle se rend à Paris en 1982, où elle a pour maîtres Yvonne Loriod, Claude Helffer, Jay Gottlieb et Dominique Merlet. Ces rencontres s’avéreront déterminantes dans l’orientation de Louise Bessette vers la musique contemporaine, et dans l’épanouissement de son talent. Spécialiste mondialement reconnue des oeuvres d’Olivier Messiaen, elle a réalisé des interprétations des Vingt Regards sur l’Enfant Jésus qui lui ont valu une pluie d’éloges des critiques musicaux. Que ce soit en récital solo, en musique de chambre ou comme soliste avec orchestre, Louise Bessette est une invitée recherchée sur les scènes de toute l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale.  Férue d’oeuvres originales, elle contribue à la diffusion et à l’avancement de la nouvelle musique par sa participation remarquée aux grands festivals internationaux et par la création de pièces écrites spécialement pour elle par de nombreux compositeurs, dont les canadiens José Evangelista, Serge Provost, Raoul Sosa et André Villeneuve, et les français Claude Ballif, Philippe Boivin, Bruno Ducol et Jacques Lejeune. Louise Bessette a gravé plus d’une douzaine de disques, dont cinq en solo, où, une fois de plus, elle s’est démarquée par l’originalité des pièces choisies et la force de son jeu.  La musique de chambre lui a fourni l’occasion de se joindre, sur disque, à de grands interprètes comme Marc-André Hamelin, le Quatuor Alcan (Québec) et le Quatuor Arditti (Londres).  Elle a été honorée de plusieurs distinctions, dont la Femme de l’Année, catégorie Arts, au Salon de la Femme de Montréal en 1989, et le Prix Flandre-Québec en 1991, en reconnaissance de son apport à la musique contemporaine. En octobre 2001, elle a été nommée Membre de l’Ordre du Canada.  Depuis 1996, elle est professeur de piano au Conservatoire de Musique de Montréal.

Concerts SMC Lausanne