Geneviève Strosser, alto et XASAX Ensemble de saxophones

Geneviève Strosser, alto
Après des études d'alto à Strasbourg, Geneviève Strosser suit l'enseignement de Serge Collot et de Jean Sulem au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Premier Prix à l'unanimité et cycle de perfectionnement) puis, dans le cadre de master classes, se perfectionne auprès de Nobuko Imai, Bruno Giuranna, Yuri Bashmet, Franco Donatoni, György Kurtág.
Elle joue régulièrement au sein de divers ensembles de musique contemporaine : Ensemble Intercontemporain, London Sinfonietta, Klangforum Wien, Contrechamps (sous la direction de Pierre Boulez, Peter Eötvös, Heinz Holliger...) et a été membre de l'Ensemble Modern Francfort jusqu'en 2000.
Son répertoire s'étend de Bach aux compositeurs d'aujourd'hui. Elle a joué régulièrement au sein du Chamber Orchestra of Europe (sous la direction de Claudio Abbado, Nikolaus Harnoncourt) et en soliste avec l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et l'Orchestre de la Radio Hilversum, sous la direction de Peter Eötvös, avec l'Orchestre de la Radio de Stuttgart et l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg sous la direction de Heinz Holliger, et avec l'Orchestre de la Radio Bavaroise sous la direction de Stefan Asbury. Comme soliste et chambriste, Geneviève Strosser se produit dans le monde entier, elle est invitée par de nombreux festivals.
Geneviève Strosser travaille également en relation avec les compositeurs vivants : Stefano Gervasoni lui a dédié son Concerto pour alto, elle joue les concertos de Heinz Holliger et Peter Eötvös. Son répertoire de pièces solos comprend les plus grandes œuvres écrites pour alto du XXe siècle. Elle prend part à la création de plusieurs œuvres de Georges Aperghis (Volte-Face pour alto solo, Crosswind pour alto et quatre saxophones, Die Hamletmaschine pour ensemble, chœur, trois chanteurs, percussion et alto solo) et joue dans ses pièces de théâtre musical (Commentaires et Machinations). Elle a enregistré Viola-Viola et Die Hamletmaschine et un disque monographique Georges Aperghis, avec les pièces pour alto solo, alto et saxophones pour le label Kairos.

Ensemble Xasax
Ensemble de saxophones modulables
Serge Bertocchi, Jean-Michel Goury, Pierre-Stéphane Meugé, Marcus Weiss, saxophones

Fondé à Paris en 1991, Xasax se propose d’élargir autant le répertoire que le champ d’action, voire l’image même de cette formation déjà traditionnelle de musique de chambre qu’est le quatuor de saxophones, un groupe qui au delà de son autonomie, invite à de multiples associations et couplages avec différents collectifs instrumentaux ou vocaux.
S’attachant d’une part à promouvoir une littérature contemporaine encore peu connue (Xenakis, Donatoni, Cage etc.) tout en suscitant de nombreuses créations pour un effectif mobile ouvert à toutes les combinaisons qu’offre la nombreuse famille des saxophones,  Xasax explore également d’autres terrains moins académiques qui trouvent leur origine dans le jazz et les musiques improvisées, sans oublier une relecture des musiques anciennes telles que l’Art de la Fugue, les  polyphonistes franco-flamands de la Renaissance ou l’Ars Subtilior.
Xasax s’est produit entre autres aux Festivals de Salzbourg, d’Edimbourg, à Milano Musica,  à la Triennale de Cologne, au Festival d’Automne à Paris, aux 38èmes Rugissants (Grenoble), à Musique Action, à la Maison des Cultures du Monde de Berlin, etc., a collaboré notamment avec les Neue Vokalisten de Stuttgart, Barry Guy, Evan Parker, Otomo Yoshihide, les ensembles KlangForum de Vienne et Contrechamps de Genève, et a enregistré divers CD pour les labels Hat Hut, Zig Zag Territoires, Wergo, Kairos et Eroll Records.

Concerts SMC Lausanne