ensemBle baBel

baBel, c'est la multiplicité des origines, des langues, des styles: abaisser les barrières dressées entre la musique écrite et la musique improvisée, entre l'ancien et le moderne, entre le sérieux et le léger, entre l'original et l'arrangement.
A travers les oeuvres d'un passé plus ou moins proche, citées, transcrites, cachées, ou par de nouvelles créations, le champs d'action de baBel évolue librement entre la recherche stylistique, le modèle des arrangements de l'école de Schönberg et diverses formes d'improvisation.
L'ensemBle baBel a été créé fin 2006 à Lausanne. Autour d'Olivier Cuendet se sont réunis des musiciens tels que Hans Egidi (altiste, quatuor Sine Nomine), Anne Gillot (flûtes à bec, clarinette basse, quatuor Boulouris, RTS), Béatrice Zawodnik (hautbois, ensemble Contrechamps), Noëlle Reymond (contrebasse, ensemble Contrechamps) et Luc Müller (percussions). D'autres musiciens partageant les mêmes objectifs et idéaux vont s'y joindre pour former un pool.

Les caractéristiques et objectifs principaux de l'ensemBle baBel sont :

·    revisiter les œuvres du passé à travers les techniques et les oreilles d'aujourd'hui; soit par des arrangements soit à travers l'improvisation ou la création, susciter de nouvelles œuvres intégrant une forme d'improvisation,
·    travailler régulièrement en collaboration avec des musiciens d'autres horizons (jazz, ethnique…), des plasticiens, d'autres artistes, des scientifiques, chaque fois que cela fait sens; tisser des liens subtils et inattendus entre les arts sans chercher une systématique,
·    chercher à jouer dans des lieux, des environnements inhabituels, qui ouvrent la forme traditionnelle du concert,
·    prévoir les programmes en fonction des lieux et du contexte dans lequel ils sont joués,
·    concevoir chaque programme comme un tout, un parcours, à l'image d'une pièce de théâtre ou d'un chemin dans la nature,
·    ne pas chercher à refaire ce que font déjà fort bien des ensembles tels que Contrechamps pour la musique contemporaine ou les ensembles spécialisés en musique ancienne; éveiller de nouveaux modes d'écoute et de production en confrontant ce qui est souvent séparé par les habitudes et le milieu.

L'ensemBle baBel est un laboratoire ouvert vers l'extérieur. Chaque projet est un « work in progress », les programmes et concepts évoluant en fonction du contexte donné.

Laurent Estoppey, saxophones
Après des études de saxophone au Conservatoire de Lausanne, où il obtient, en 1994, une licence de concert, Laurent Estoppey se consacre entièrement aux musiques d'aujourd'hui. De nombreuses collaborations avec des compositeurs l'amènent à créer une septantaine d'œuvres. Actuellement son activité musicale se partage entre la musique écrite et l'improvisation ; il se produit dans toute la Suisse mais aussi au Canada, en Argentine, Guatemala, Roumanie, Hongrie, Autriche, Angleterre, Italie, Suède. Il fonde et développe plusieurs formations de musique de chambre. Ses concerts improvisés sont l'occasion de rencontres riches avec des musiciens de tous horizons. Son intérêt pour tous les arts contemporains l'amènent à collaborer avec de nombreux artistes dont Georges Haldas (littérature), Olivier Saudan (peinture et vidéo), Francis Baudevin, Stephan Perrinjaquet (arts plastiques), Heidi Bunting, Christine Cruchon (danse), Gil Pidoux (littérature et théâtre). Egalement pédagogue, il enseigne le saxophone au Conservatoire Neuchâtelois. Il est régulièrement invité à animer des ateliers d'improvisation destinés à des musiciens de tous niveaux et tous instruments en Suisse romande.

Luc Müller, percussions
Né à Bâle en 1973, Luc Müller a obtenu le diplôme instrumental de l'école de jazz de Lausanne (EJMA) où il a suivi les cours de batterie de Marcel Papaux. Il a également pu bénéficier de l'enseignement ponctuel de Daniel Humair et de Pierre Favre. Après avoir exploré au sein de diverses formations toutes sortes d'univers musicaux, il se consacre aujourd'hui essentiellement à la musique improvisée et au jazz contemporain. Il travaille entre autre avec des ensembles tels que: Ensemble Rue du Nord, Bazar de nuit, Klang Kabarett , Martin Rewki et les employés du mois (chanson).

Olivier Cuendet, claviers
Après des études d'orgue et de direction en Suisse, Olivier Cuendet se perfectionne en Italie et aux Etats-Unis avec Igor Markevitch, Franco Ferrara, Seiji Ozawa, Rafael Kubelik et Leonard Bernstein. Lauréat du concours de chef d'orchestre N. Malko en 1983 à Copenhague, il dirige régulièrement depuis lors dans toute l'Europe. Il a collaboré avec des solistes tels que Maria-Joao Pirès, James Bowman, Thomas Zehetmaier ou Uri Caine. Son répertoire de concert s'étend de la musique baroque à la musique contemporaine, en passant par les périodes classique et romantique, ainsi que les classiques du XXème siècle. Il a dirigé de nombreuses créations mondiales de compositeurs tels que Gyorgy Kurtág, Franco Donatoni, Olga Neuwirth, Pascal Dusapin ou Heinz Holliger. Il a lui-même composé plusieurs pièces pour ensemble. Olivier Cuendet est également peintre. Sa première exposition a été présentée au début 2007 à la Galerie Planque à Lausanne.

Pascal Desarzens, violoncelle
Musicien lausannois, Pascal Desarzens a suivi des études de violoncelle dans les Conservatoires de Lausanne et Zurich, puis à la Hochschule für Musik de Cologne avec comme professeurs Willy Hauer, Claude Starck, Boris Pergamenschikow, ainsi que le Quatuor Amadeus pour la musique de chambre. Attiré très tôt par la musique de chambre, il fonde le Trio A Piacere qui se produit depuis 1990 en Suisse et à l'étranger. Ce trio a enregistré un CD en 1997 et a participé à un spectacle mis en scène par François Rochaix. Il enseigne actuellement le violoncelle, la pédagogie, la lecture instrumentale et la musique de chambre au Conservatoire de Musique de la Chaux-de-Fonds. Il organise fréquemment des stages de musique de chambre et a dirigé l'Orchestre du Conservatoire de Fribourg de 2001 à 2003. Depuis de nombreuses années, Pascal Desarzens poursuit une réflexion sur le concept de concert classique. Son envie de sortir un peu des schémas traditionnels l'a amené à collaborer avec des artistes d'horizons très variés : Yvette Théraulaz, Ensemble Diatonicacromatik, Piano Seven, François Allaz, Daniel Perrin, La Comédie de Genève, Pierrot Lunaire de A. Schoenberg mis en scène par François Rochaix au Théâtre de Vidy à Lausanne etc.

Noëlle Reymond, contrebasse
Elle a étudié à Lausanne avec Francis Marcellin, à Genève avec Franco Pettracchi, à Toronto avec Joël Quarrington et à Lausanne avec Yoan Goilav. Après sa virtuosité elle a fait de longs remplacements à l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Elle a également remplacé dans les autres orchestres de Suisse Romande. Elle joue actuellement dans l'Orchestre de Chambre de Genève. Elle s'est intéressée à la musique baroque et fait partie de l'Ensemble Baroque du Léman (sur instruments d'époque). Elle a aussi privilégié la musique de chambre en collaborant avec le violoncelliste Pascal Desarzens. Elle fait partie de l'Ensemble Contrechamps.

György Kurtág junior, synthétiseurs

Après avoir terminé ses études de composition à l'académie Franz Liszt à Budapest (Hongrie), György Kurtàg s'intègre à l'équipe de l'I.R.C.A.M en tant que compositeur chercheur (Atelier de Recherche Instrumentale). Il travaille entre d'autres avec M. Kagel, Péter Eötvös, S. Bussotti, Daniel Kientzy, Pierre Yves Artaud, le Quatuor Arditti). Sa participation à ces recherches englobent aussi bien l'analyse et la captation des gestes de l'instrumentiste que la création des instruments nouveaux.
Profondément attiré par les arts plastiques et l'image, il reçoit des commandes musicales du Centre Georges Pompidou, du Musée du Louvre, du Musée de Grenoble, ainsi que de la part d'artistes plasticiens, vidéastes et chorégraphes.
Aujourd'hui, il s'intéresse surtout à des compositions collaboratives et à des projets évolutifs :
« The Continuator Project » avec François Pachet - Sony Computer Sciences Laboratory, « Zwiegesprächt » pour quatuor à cordes et synthétiseur avec György Kurtàg Sr.


http://babelensemble.ch

Concerts SMC Lausanne