Nouvel Ensemble Contemporain (NEC) et Kornelia Bruggmann

Kornelia Bruggmann, soprano
Kornelia Bruggmann étudie le chant à la Haute Ecole de Zürich dans la classe de Kathrin Graf. Elle se perfectionne ensuite auprès de Jane Mengedoht, Floreana Cavalli à Milan, et  travaille dans le domaine du théâtre au Roy Hart-Theatre, en France.
Parmi les nombreuses productions auxquelles elle participe, on citera : Kantrimiusik de Kagel avec Peter Schweiger et Jürg Wittenbach, Theatre piece de et avec John Cage au Neumarkt Theater de Zürich, dans Cyrano elle chante Roxane à l’Opéra de St-gallOpen Gallen, La cantatrice chauve, spectacle d’improvisation sur Ionesco avec Matthias Arter, des improvisations sur des peintures murales de Leo Brunschwiler à la Tonhalle de St-Gall avec Paul Giger, des productions avec musiques électro-acoustiques avec le Trio Collectif.
Des tournées et des présences lors de festivals ponctuent encore son activité en Suisse, aux USA et au Canada : 9 Madrigals de George Crumb, Sequenza de Berio, Nada de Rainer Boesch,  La fabbrica illuminata de Nono, Hô de Scelsi…
Elle s’est produite dans plusieurs concerts du NEC, notamment un mémorable concert Dada au Centre Dürrenmatt.
Kornelia Bruggmann a été membre de l’Ensemble Aequatuor pendant plusieurs années. Elle enseigne à la Haute Ecole des Arts de Zürich et à la Singschule de Schaffhouse.

Le Nouvel Ensemble Contemporain (NEC)
Le Nouvel Ensemble Contemporain NEC a été créé en 1994 à La Chaux-de-Fonds. Il est actuellement constitué de 21 musiciens titulaires professionnels, tous curieux, idéalistes, passionnés et honorés des plus hautes distinctions. Il veut donner à entendre les multiples facettes de la musique des 20ème et 21ème siècles, favoriser l’éclosion de nouveaux talents en commandant régulièrement des créations, et lancer des passerelles entre différents modes d’expression.
Dans notre pays, le NEC s’est fait entendre dans tous les grands centres, en plus de sa saison régulière dans le canton de Neuchâtel. Il est présent sur la scène internationale par sa participation à plusieurs festivals, notamment en France et en Chine à trois reprises. Il est l’hôte régulier du Festival des Jardins Musicaux, de la Schubertiade d’Espace 2, du Festival Archipel ou encore du Festival des Amplitudes, duquel il est membre fondateur. Le NEC est fréquemment enregistré et diffusé sur les ondes de la Radio Suisse Romande, d’Espace 2, de la radio suisse-alémanique DRS 2, de France Musique et des chaînes culturelles allemandes.
Le chef titulaire Pierre-Alain Monot partage régulièrement son pupitre avec des invités, tels que Pierre Bartholomée, Jürg Wyttenbach, Heinrich Schiff… ou d’autres. Des solistes de premier plan ont aussi marqué les concerts du NEC par leur passage : Maria Riccarda Wesseling, Philippe Huttenlocher, Donatienne Michel-Dansac, Kornelia Bruggmann, Brigitte Hool, Daniel Gloger, Patrick Demenga, Otto Katzameier, Jeannine Hirzel, Eva Nievergelt, Rahel Cunz… pour ne citer qu’eux.
Le NEC a enregistré un CD chez Claves, Wien 1900, avec un programme postromantique de Lieder de Schönberg, Berg, Zemlinski et Mahler avec Maria Riccarda Wesseling. Sous le label Musiques Suisses-Grammont sont déjà parus 3 opus, avec des œuvres de Mela Meierhans, Wen De-Quing, Georges Aperghis, Eric Gaudibert, Rudolf Kelterborn et John Menoud. Sous le label NEOS est paru un CD consacré aux œuvres du compositeur suisse Rudolf Kelterborn, dont deux œuvres créées par le NEC et dédiées à l’ensemble.

Pierre-Alain Monot, direction
Pierre-Alain Monot a choisi de jalonner son parcours de chef d'orchestre en illustrant la diversité et la richesse du répertoire du 20ème siècle et les premiers frémissements du nouveau siècle. Il a pu côtoyer des compositeurs comme Henri Pousseur, Salvatore Sciarrino, Georges Aperghis, Luc Ferrari ou encore Rudolf Kelterborn à l'occasion de la création ou de l'interprétation de leurs œuvres. Cela ne l'empêche pas de parcourir des pages de Mozart, Beethoven ou Schubert (son favori parmi les classiques), ni d'avouer sa passion pour Debussy, Mahler ou Zemlinski, et de programmer leurs œuvres. Un répertoire de plus de 300 œuvres illustre cette activité.
Sa pratique de la direction d'orchestre s'est développée entre autre grâce à l'impulsion décisive de David Zinman.
Directeur artistique du Nouvel Ensemble Contemporain depuis 1995, il a dirigé le Tonhalle-Orchester de Zürich, le Musikkollegium de Winterthour, l'Orchestre symphonique de Bienne, le Sinfonietta de Lausanne, l'Orchestre des Jeunesses musicales suisses 2004, le TaG Ensemble, l'Ensemble Arc-en-ciel, l'Ensemble Ö!, l'Ensemble Sonemus de Sarajevo, l'Ensemble Boswil, opera nova Zürich, l'Ensemble symphonique de Neuchâtel, le groupe de percussion Usinesonore, l'Ensemble Helix, parmi beaucoup d’autres. Il a enregistré pour Claves, NEOS et Grammont.
Pierre-Alain Monot a collaboré avec des solistes comme Maria Riccarda Wesseling, Donatienne Michel-Dansac, Philippe Huttenlocher, Daniel Gloger, Patrick Demenga, Otto Katzameier, Lars Vogt, Olivier Darbellay, Bettina Boller, Robert Koller, Reinhold Friedrich, Heinrich Schiff...

Concerts SMC Lausanne