Lively David

David Lively, pianiste français d’origine américaine, débute sa carrière à l’âge de quatorze ans avec l’Orchestre Symphonique de Saint-Louis, dans le concerto de Khatchaturian. Lauréat de nombreux concours internationaux, dont notamment trois prix prestigieux à l’âge de 18 ans : le Concours de Genève, le Long-Thibaud (qui lui permit de rencontrer Claudio Arrau dont il devint un des rares élèves), le Reine Elisabeth (Belgique) ; le Tchaïkovski de Moscou où il a obtenu le Prix spécial pour la musique contemporaine, David Lively a également remporté le Prix Dino Ciani de la Scala de Milan en 1977.
Il se produit avec de très nombreux orchestres sous la direction de chefs prestigieux tels que Sir Colin Davis, Erich Leinsdorf, Lovro von Matacic, Kurt Sanderling, Leonard Slatkin, Jesus Lopez-Cobos, Michael Tilson Thomas, Lorin Maazel ou encore Sir Simon Rattle.
David Lively, dont le répertoire est extrêmement large s’intéresse tout particulièrement à la musique d’aujourd’hui et collabore personnellement avec les compositeurs majeurs de notre époque, comme Elliott Carter, Töru Takemitsu, Kaija Saariaho et Philippe Boesmans.
Très attaché par ailleurs au répertoire de chambre, il dirige le Festival de Saint-Lizier dans les Pyrénées depuis plus de vingt-cinq ans.
Directeur des concours de l’Ecole Normale de Musique de Paris, il est par ailleurs régulièrement invité à participer aux jurys des plus grands concours internationaux dont les Concours Reine Elisabeth à Bruxelles, Marguerite Long–Jacques Thibaud à Paris, le Concours Maria Canals à Barcelone.
David Lively vient de compléter l’enregistrement chez Cypres de l’intégrale de la musique de
chambre de César Franck avec les solistes de l’Orchestre Symphonique de La Monnaie. Il a enregistré également l’intégrale des oeuvres pour piano seul de Philippe Boesmans pour le même label. L’enregistrement du concerto pour piano Reflecting Black de William Blank viendra compléter une discographie riche de plusieurs dizaines d’enregistrements chez DG, EMI, Koch Schwann, ASV et Marco-Polo.

Concerts SMC Lausanne