Lemanic Modern Academy & Ensemble Contemporain de l'HEMU

Sofiia Suldina, violon
Née en Ukraine, Sofiia Suldina a joué au cours de ses études en tant que soliste et  chambriste avec des ensembles ukrainiens. Elle a collaboré avec les compositeurs Valentin Silvestrov et Sergei Pilyutikov et a donné plusieurs œuvres en création mondiale. En 2012, elle a rejoint la classe de Sebastian Hamann à la Hochschule für Musik Luzern et obtenu un Master en 2015. Depuis, elle poursuit ses études en vue de l’obtention d’un Master en musique contemporaine.
En 2015, Sofiia Suldina a remporté le Premier Prix du Concours Nicati, qui est le plus grand concours d’interprétation de musique contemporaine de Suisse.
De 2013 à 2015, elle a participé activement à l’Académie de musique contemporaine de la Hochschule für Musik Luzern au cours de laquelle elle a rencontré Oscar Bianchi, il s’en est suivi une intense collaboration. En tant musicienne de chambre et soliste, Sofiia Suldina se produit dans différents festivals en Suisse, en Europe et en Amérique du Sud. Elle a été invitée par le prestigieux Festival de Lucerne en 2013 et 2014, notamment dans le cadre d’un concert portrait Chaya Czernowin et Usuk Chin. Elle joue également avec l’Ensemble Nostri Temporis de Cologne. Sofiia Suldina est récipiendaire de bourses des fondations Irène Dénéréaz et Nicati-deLuze.

Ensemble Contemporain de l’HEMU
Marie Floc'h et Tu Taï, flûtes ; Sylvain Faucon, hautbois ; Romane Ollivier, clarinette ; Lucas Guignard, basson ; Sara Zazo, saxophone ténor ; Yasha Israelievitch, cor ; Basile Kohler, trompette ; Emanuele Salvo, trombone ; Catie Evezard, piano ; Thomas Zimmer et Diane Segard, harpes ; Augustin Lipp et Jiun Jie Jeng, percussions ; Raphaëlle Moreau, violon ; Nazar Fedyuk, violon 2 ; Christa Jardine, alto ; Pauline Boulanger, violoncelle ; Samuel Ramos Escobar, contrebasse; Valeria Thierry, contrebasse 2.
L'Ensemble Contemporain de l’HEMU est né en 2003, à l’occasion d’un portrait en plusieurs concerts consacrés au compositeur Toshio Hosokawa. Cette programmation avait été proposée par la Biennale de Berne qui a accueilli les premiers concerts de l’Ensemble.
Composé d’instrumentistes préparant un Master en art de l'interprétation musicale à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, l’Ensemble est à géométrie variable, ce qui lui permet d’explorer avec une grande diversité le répertoire qui va de 1950 à nos jours. Habituellement, le travail de préparation se fait sous la direction d'un groupe de professeurs spécialisés (ou d'interprètes et de compositeurs invités) et conduit à la réalisation de nombreux concerts de niveau professionnel en Suisse et à l’étranger. Le compositeur et chef d'orchestre William Blank en assume la direction artistique et musicale depuis sa création.
L’Ensemble est un acteur important de la vie musicale suisse romande, notamment par le fait de sa collaboration régulière aux saisons de la Société de Musique Contemporaine Lausanne (SMC Lausanne). Sa mission, qui est d’explorer le riche répertoire de ces cinquante dernières années, est reconnue par un nombre grandissant de partenaires parmi lesquels ont peut citer l’Ensemble Namascae, le Festival Archipel, la Biennale de Berne, ainsi que le Festival Dampfzentrale de la même ville, sans oublier la RTS Espace 2, l’Ensemble Contrechamps, la Cinémathèque Suisse, la Haute Ecole des Arts de Zürich, la Haute Ecole de Musique de Genève, ainsi que le Conservatoire National Supérieur de Paris ou encore la Scène Nationale de Château Rouge à Annemasse.
À ce jour, de très nombreuses oeuvres de compositeurs importants ont été programmées lors des concerts de l'Ensemble, très souvent en collaboration avec les compositeurs : Toshio Hosokawa, Toru Takemitsu, Michael Jarrell, Eric Gaudibert, Klaus Huber, Georges Crumb, William Blank, György Kurtag, Elliott Carter, Stefano Gervasoni, Morton Feldman, Isabel Mundry, Luciano Berio, Betsy Jolas, György Ligeti, Xavier Dayer, Luis Naon, Tristan Murail, Pierre Boulez, Giacinto Scelsi, Luigi Dallapiccola, Ivan Fedele, Edgard Varèse, Iannis Xenakis, Pascal Dusapin, Sofia Gubaidulina, ou encore Jonathan Harvey.

Lemanic Modern Academy
Armelle Cordonnier, flûte ; Philippe Carrara, clarinette ; Jean-Philippe Cochenet, cor ; Vincent Bourgeois, trombone ; Nicolas Vandewalle, piano ; Lucas Genas, percussions ; Julien Lapeyre, violon ; Anne Flore Bernard, alto ; Valérie Dulac, violoncelle.
Créé en 2005 par le percussionniste Jean-Marie Paraire et le tromboniste Jean-Marc Daviet, cet ensemble à géométrie variable, se consacre entièrement à la musique contemporaine sous toutes ses formes. Il est formé principalement de jeunes musiciens de haut niveau ayant brillamment terminé leurs études au sein des Conservatoires Supérieurs de Genève, Lausanne et Lyon notamment, et désirant orienter leur carrière vers la défense des répertoires actuels.
Une saison de concerts les accueille dorénavant chaque année dans le cadre remarquable du Relais Culturel Château Rouge, scène nationale française, dont ils sont partenaires. D’autres partenariats importants comme le Festival Archipel de Genève, Les Jardins Musicaux de Cernier, l’IGNM - Bern ou encore la Société de Musique Contemporaine de Lausanne  permettent à la formation de se positionner parmi les ensembles les plus réputés de la région lémanique.
Leur répertoire intègre aussi bien les œuvres du début du 20ème siècle que les plus récentes, par le biais de collaborations étroites avec les compositeurs d’aujourd’hui. Un volet pédagogique vient parfaire l’activité de l’ensemble. La direction artistique et musicale du Lemanic Modern Ensemble est assurée depuis sa création par le compositeur et chef d’orchestre William Blank.

Eduardo Leandro, direction
Eduardo Leandro est directeur artistique et chef de l'Ensemble de Musique Contemporaine de l'Université de Stony Brook à New York. Il a fait ses études à l'Université de Sao Paulo au Brésil, au Conservatoire de Rotterdam aux Pays-Bas et à l'Université de Yale aux États-Unis. Ses professeurs les plus importants ont été John Boudler, Jan Pustjens et Robert van Sice. De 1999 à 2007, Eduardo Leandro est directeur des études de percussion à l'Université de Massachusetts. Comme chef, il dirige les pièces les plus importantes du répertoire du XXe siècle (Pierrot Lunaire et la Symphonie de Chambre de Schönberg, le Kammerkonzert et le Concerto de piano de Ligeti, Les Oiseaux Exotiques de Messiaen, Palimpseste de Xenakis, Dérives I de Boulez, etc.), une trentaine de créations pour ensemble mixte ainsi qu'une grande partie du répertoire pour ensemble de percussions.
En tant que musicien, il joue avec le New York Chamber Symphony, l'American Symphony Orchestra, l'Orpheus Chamber Orchestra, le Steve Reich Ensemble, le Sequitur Ensemble et le Bang on a Can All-Stars. Eduardo Leandro joue aussi dans les festivals de renommée mondiale: Suita Music Festival à Osaka, Ferienkurse für Neue Muzik à Darmstadt, Festspiel de Salzburg, Ars Musica à Bruxelles, Festival Archipel à Genève, Nits de Altea en Espagne, Encontro de Música de Espinho au Portugal, Izmir Music Festival en Turquie, Athenaeum Concert Series en Finlande et Festival d'Automne à Paris. Il travaille entre autres sous la direction de Pierre Boulez, Heinz Holliger et Steve Reich. Il est percussionniste principal dans l'Ensemble Champ d'Action en Belgique et joue régulièrement avec le Concertgebouworkest à Amsterdam et l'Ensemble Contrechamps en Suisse.
Il a fait partie récemment du jury du Concours de Marimba d'Osaka. Dans le cadre du duo de percussions Contexto dont il fait partie, il a créé plus d'une vingtaine de pièces qui tournent en Europe, au Japon, en Amérique du Nord et du Sud. Le duo Contexto est résident au Centre International de Percussion à Genève, vainqueur du Wetbewerb für Junge Kultür à Düsseldorf et a gagné le deuxième prix du concours Eldorado au Brésil.

Concerts SMC Lausanne