Strosser Geneviève

Après ses études d'alto à Strasbourg dans la classe de Claude Ducrocq, Geneviève Strosser suit l'enseignement de Serge Collot et de Jean Sulem au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Premier Prix à l'unanimité et cycle de perfectionnement) puis, dans le cadre de master classes, elle se perfectionne auprès de Nobuko Imai, Bruno Giuranna, Yuri Bashmet, Franco Donatoni, György Kurtág.
Elle joue régulièrement au sein de divers ensembles de musique contemporaine : Ensemble intercontemporain, London Sinfonietta, Klangforum Wien, Contrechamps, sous la direction de Pierre Boulez, Peter Eötvös, Heinz Holliger... Elle a été membre de l'Ensemble Modern Francfort jusqu'en l'an 2000. De même, elle a joué au sein du Chamber Orchestra of Europe sous la direction de Claudio Abbado, Nikolaus Harnoncourt, Carlo Maria Giulini, Sir Georg Solti et a été membre du quatuor à cordes Vellinger à Londres. Elle est régulièrement invitée au poste d'alto solo par l'Orchestre de Chambre d'Auvergne, l'Orchestre de la BBC Cardiff, l'Orchestre de Cadaquès, l'Orchestre de La Monnaie à Bruxelles, le Philharmonia Orchestra à Londres, le Royal Scottish National Orchestra.
Geneviève Strosser, dont le répertoire de pièces solos comprend les plus grandes œuvres écrites pour alto du XXe siècle, travaille au plus proche des compositeurs vivants : Stefano Gervasoni, Hugues Dufourt lui ont ainsi dédié chacun leur concerto pour alto, elle a pris part à la création de plusieurs œuvres de Georges Aperghis et joue dans ses pièces de théâtre musical : Commentaires,  Machinations et Un Temps Bis (avec Valérie Dréville).
Elle a enseigné le quatuor à cordes au Trinity College of Music à Londres. Après avoir été Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, elle est nommée en 2004 Professeur d'alto à la Musikhochschule de Bâle.
Le disque consacré à la Sonate pour alto de Ligeti, paru en 2011 (œuvres de Ligeti-Holliger-Lachenmann-Donatoni-Scelsi), a été précédé des enregistrements de Viola-Viola de George Benjamin ainsi que des œuvres pour alto solo de Georges Aperghis.
 

Concerts SMC Lausanne