Marsyas Trio

Helen Vidovich, flûte
Valerie Welbanks, violoncelle
Zubin Kanga, piano

Depuis 2009 l’ensemble londonien Marsyas Trio se consacre à la présentation d’œuvres pour flûte, violoncelle et piano. Fondé par trois diplômés de la Royal Academy of Music, le trio se compose de la flûtiste australienne Helen Vidovich, la violoncelliste canadienne Valérie Welbanks et du pianiste australien Zubin Kanga, qui s’est joint au groupe en janvier 2017. Leur répertoire s’étend de l’époque classique jusqu’aux compositions les plus récentes du 21ème siècle. Le trio a pour but de donner un nouveau souffle à cet ensemble populaire au temps de Haydn, et à cette fin, met au jour un répertoire moins connu et commande de nouvelles œuvres. Le trio collabore fréquemment avec des chanteurs et instrumentistes pour présenter des œuvres telles le Pierrot Lunaire de Schoenberg, les Chansons madécasses de Ravel, et des chansons galloises peu connues de Beethoven et Haydn.
En Angleterre, le trio joue régulièrement dans des festivals et sociétés de musique de chambre et compte parmi ses concerts les plus récents la Holywell Music Room (Oxford Chamber Music Society), et les festivals de Llandeilo, Ludlow, Vale of Glamorgan et Three Choirs. Outremer, le Trio s’est présenté en Bulgarie et en Chine.
Le trio s’est produit en direct à la BBC Radio 3, Classic FM Bulgaria et à la chaîne nationale de la télévision bulgare. Leur CD A Triple Portrait (Meridian Records 2015) a été diffusé sur plusieurs médiaseuropéens. Le disque, consacré à la musique de chambre de la compositrice russe Elena Firsova, a reçu de nombreuses revues favorables, dont Tempo du Cambridge Music Journal, The Strad, et la publication australienne Limelight.
Le Marsyas Trio est généreusement soutenu par le Conseil des Arts d’Angleterre (ACE) et les fondations PRS for Music Foundation (guilde des compositeurs), Ambache Charitable Trust, Hinrichsen Foundation (éditions Peters), Fidelio Charitable Trust, RVW Trust et Britten-Pears Foundation (de la succession de Ralph Vaughan Williams et Benjamin Britten).
Le nom de l’ensemble s’inspire de la mythologie grecque ancienne – la passion et l’audace du satyre Marsyas, le célèbre flûtiste qui osa défier Apollon dans un concours musical. Suite à sa victoire, Marsyas succombe à un accès de jalousie du dieu Apollon mais garde désormais son dernier souffle pour l’instrument qu’il rendra immortel.
 

Concerts SMC Lausanne