Stefano Malferrari et Centro Tempo Reale

Stefano Malferrari
Après des études au Conservatoire "G. B. Martini" de Bologne, Stefano Malferrari obtient son Diplôme de piano avec Honneurs au Conservatoire "G. Rossini" de Pesaro sous la direction de Franco Scala. Il poursuit alors ses études avec les pianistes Jörg Demus et Gyorgy Sandor.
Il participe à la fondation de l’association « Incontri col Maestro », aujourd’hui devenue la fameuse Academia Pianistica Internazionale « Incontri col Maestro ».
Stefano Malferrari est lauréat de plusieurs concours internationaux, depuis il joue en soliste avec des orchestres renommés et donne des récitals et concerts dans le monde entier. Chambriste recherché, il collabore avec Andrea Griminelli, Jörg Demus, Domenico Nordio et les sopranos et altos Dimitra Theodossiu, Irina Lungu, Lorna Windsor et Monica Bacelli.
Passionné par la musique contemporaine, il accorde une attention particulière à ce répertoire en créant des œuvres en première mondiale de Sylvano Bussotti, Jonathan Harvey, Tristan Murail, Adriano Guarnieri, Paolo Aralla, Cristina Landuzzi et Chiara Benati, notamment. Il est également membre de nombreux ensembles de musique contemporaine tels les ensembles Octandre, FontanaMIX, European Music Project  et Zephir Ensemble.
Stefano Malferrari enseigne au Conservatoire "G. B. Martini" de Bologne et donne de nombreuses conférences et master classes. Il est aussi juré de plusieurs concours nationaux et internationaux de piano et de musique de chambre. Enfin, il collabore en tant que directeur ou consultant artistique pour des associations culturelles et musicales privées et institutionnelles.

Tempo Reale
Tempo Reale est un centre de recherche, de production et d'enseignement de la musique électronique basé à Florence. Il a été fondé par Luciano Berio, qui en a été le directeur de 1987 à 2000 et le président honoraire jusqu'à sa mort en 2003.
Tempo Reale est une référence dans le domaine des nouvelles technologies musicales. Depuis ses débuts, Tempo Reale s'est engagé dans la réalisation des œuvres de Berio, ce qui lui permet de travailler dans les contextes musicaux les plus prestigieux du monde.
Les principaux thèmes de recherche reflètent les idées multiformes qui ont toujours caractérisé les choix et les initiatives de Tempo Reale : la conception d’événements musicaux, l'étude du traitement électronique du son "live", l'expérience de l’interaction entre le son et l'espace et la synergie entre créativité et performance et rigueur.
En plus de ses activités de recherche dans ces domaines, Tempo Reale organise régulièrement des spectacles, événements et projets en collaboration avec diverses institutions en Toscane impliquées dans les domaines de la musique, du théâtre et de la danse, ainsi que la promotion d'un vaste réseau d’échanges éducatifs.

Francesco Giomi
Compositeur et chercheur, Francesco Giomi est directeur de Tempo Reale. Il a dirigé le team du « live electronic » pour les œuvres de Luciano Berio. Il collabore aussi avec d'autres compositeurs, réalisateurs et chorégraphes dans le monde entier. Francesco Giomi enseigne la musique électronique au Conservatoire de musique de Bologne.

Damiano Meacci
Damiano Meacci est un expert en musique informatique, électronique live et post-production musicale. Il collabore avec Tempo Reale en tant que responsable des technologies musicales et en tant que membre du team « live electronic » pour des performances et conceptions de configurations de concert complexes. Il enseigne l'informatique musicale au Conservatoire de musique de Bologne.

Alessandro Ratoci
Alessandro Ratoci est un compositeur et interprète de musique électronique. Après des études de composition, piano et musique électronique en Italie, il obtient un Master of Arts à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Michael Jarrel et Luis Naon. Il poursuit ensuite son perfectionnement à Paris dans le cadre du cursus IRCAM, de l’Académie ManiFeste avec Ian Maresz et Michael Levinas et du Curso Internacional de Composicion à l’Institut français de Barcelone avec Hector Parra. Actuellement, il suit un programme doctoral en composition en codirection Université de la Sorbonne et IRCAM.
Actif dans la recherche et l’enseignement, il est, depuis 2007, membre académique de la Haute École de Musique de Lausanne soit comme chercheur (Projet PRIME sur la flute Paetzold et électronique, projet HistMus sur les supports multimédias pour la pédagogie de l’analyse musicale), soit en tant que professeur des branches liées à la musique électronique.

Concerts SMC Lausanne