Ensemble Contemporain de l'HEMU

Anne Sophie Petit, soprano    
Parallèlement à l’obtention d’un master en langue et civilisation anglophones et de nombreux séjours dans le Pacifique, la soprano Anne Sophie Petit obtient un diplôme de chant au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris puis intègre la classe de Stephan Macleod à la Haute École de Musique de Lausanne, où elle effectue un master de soliste. Elle y a notamment interprété Sœur Constance dans les Dialogues des Carmélites, Laurette dans le Docteur Miracle de Bizet, et Susanna dans les Noces de Figaro. Elle a pu travailler en tant que soliste avec des chefs tels que Leonardo Garcia Alarcon, Frank Beerman, Jesus Lopez Cobos, Didier Puntos et Joshua Weilerstein.
Eclectique, elle aborde des répertoires très variés avec passion et curiosité. On a pu l’entendre en récital avec le pianiste Florent Lattuga dans un programme « Femmes en Fleurs » dans le cadre des Journées Lied & Mélodie à Genève. Dans le répertoire contemporain, elle a eu l'opportunité de chanter Herzgewächse de Schoenberg, E la vita si cerca.. de William Blank et Mysteries of the Macabre de Ligeti. Ses prochains projets comportent la Reine de la Nuit dans une production de Die Zauberflöte dirigée par Pierre Bleuse avec Ouverture Opéra à Sion, ainsi que les rôles de Délie et de la deuxième prêtresse dans Acante et Céphise de Rameau, dirigé par Alexis Kossenko au Théâtre des Champs-Elysées de Paris. Elle rejoindra les Jeunes Talents de l’Académie Musicale Philippe Jaroussky au sein de la promotion Ravel, pour la saison 2019-2020.

Ludmila Schwartzwalder, mezzo-soprano
Ludmila Schwartzwalder est une mezzo-soprano française qui découvre le chant choral à l'âge de 10 ans. Actuellement étudiante en Master à la Haute École de Musique de Lausanne (classe de Brigitte Balleys) et toujours férue de musique d'ensemble, elle rejoint dès 2017 plusieurs chœurs professionnels dont l'Ensemble Vocal de Lausanne dirigé par Daniel Reuss et l'ensemble féminin autogéré Diaphane. Musicienne éclectique, elle apprécie notamment l’oratorio (elle se produira en soliste en mai 2020 à la Cathédrale de Lausanne dans le Magnificat de Bach et le Dixit Dominus de Händel) mais s'intéresse aussi vivement à la musique contemporaine.
Depuis 2018, elle a créé deux cycles de mélodies de son collègue violoncelliste Pierre Landy. L'un deux, donné dans le cadre de son récital de Bachelor, a été composé sur des textes de l'écrivaine irakienne Aya Mansour. Intitulé Devoir partir ce cycle aborde le thème de la migration. Par ailleurs, en juin 2019 dans une production de l'HEMU, elle a joué le rôle de Marie/Angel 2 dans l'opéra Written on skin (2012) de George Benjamin. Passionnée par les langues étrangères, Ludmila Schwartzwalder est également titulaire d'un Bachelor dans ce domaine.

William Blank
William Blank se forme au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève avec le percussionniste Pierre Métral qui l'initie également à la direction. Chef assistant de l'Ensemble à Percussion de Genève entre 1982 à 1989, il dirige principalement des  créations à Genève, Lausanne, Zurich, Besançon, Paris, Hartford. En 1991, il enregistre pour le disque ses Canti d'Ungaretti avec les Solistes de l'Orchestre de la Suisse Romande. Dès 1993, il entame une collaboration fructueuse avec l'Ensemble Contrechamps qui lui passe plusieurs commandes et lui confie parallèlement la direction de nombreux concerts (Genève, Lausanne, Milan, Hanovre etc.) au cours desquels il interprète des compositeurs comme Stravinsky, Ferneyhough, Kyburz, Tan Dun, Denisov, Royé, Murail et de nombreuses créations. En 2003, il fonde l'Ensemble Contemporain de la Haute Ecole de Musique de Lausanne (ensemble dont il a toujours la charge en plus de l'enseignement de la de l'analyse et de la composition) et devient également un invité régulier de la Haute Ecole des Arts de Zurich.
Comme chef et compositeur il collabore également avec de nombreux solistes, ensembles et orchestres et ses oeuvres sont jouées dans des salles du monde entier. Elles figurent pour la plupart sur de nombreux CD magnifiquement accueillis par la critique. Il a donné des master classes dans plusieurs capitales européennes, ainsi qu'au Japon et aux USA.
En 2007, il rejoint le Lemanic Modern Ensemble dont il est depuis le directeur artistique et musical et avec lequel il crée sur une décennie nombre de nouvelles œuvres (Antignani, Bianchi, Dayer, Fedele, Gaudibert, Gervasoni, Hudry, Kyburz, Murail etc.). Son répertoire couvre les 20ème et 21ème  siècles et se compose d’une centaine d’œuvres pour toutes formations.

Luca Antignani
Luca Antignani est né en Italie en 1976. Il a étudié le piano, la composition, la direction d'orchestre et la musique électronique. Il est diplômé de l'Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome (classe de composition de Azio Corghi) et de la Scuola Civica de Milan (classe de composition de Alessandro Solbiati). Il a suivi le cursus annuel de composition et d'informatique musicale à l'IRCAM à Paris. Il a reçu des commandes, entre autres, de la part de la Biennale de Venise, l’Opéra de Lyon, l’Opéra Comique de Paris, l’Etat Français, l’Orchestre Nationale de Lyon, l’Orchestra Nazionale della RAI, l’Orchestra dell'Accademia Nazionale di S. Cecilia, l’Orchestre de Radio France, le Concours Lily Laskine de Paris et le Concours Iternational de Musique de Chambre de Lyon. Il a remporté de nombreux prix internationaux de composition, parmi lesquels le GRAME/EOC 2008 et le Barlow Endowment 2005.
Ses compositions ont été interprétées par le Lemanic Modern Ensemble, l’Ensemble Agora, l’Ensemble Musicatreize, le Choeur Britten, l’Ensemble Les Temps Modernes, l’Ensemble Orchestral Contemporain, le Quatuor Debussy, l’Ensemble Accroche Note, le Quatuor Molinari, le Divertimento Ensemble, le Nouvelle Ensemble Moderne et l’Ensemble Alternance. Certaines de ses pièces ont été enregistrées et retransmises par la RAI (Radio Televisione Italiana) et par plusieurs radios du monde (Radio France, Radio Canada, etc.). Ses partitions sont éditées par la maison Suvini Zerboni (Milan). Il enseigne l’orchestration au CNSMD de Lyon, la musique contemporaine et l’orchestration à la HEMU de Lausanne.

Ensemble Contemporain de l'HEMU
Créé en 2003, l’Ensemble Contemporain de l’HEMU est devenu avec les années un acteur important de la vie musicale romande, notamment par le fait de sa collaboration régulière aux saisons de la SMC Lausanne. Sa mission est de faire explorer aux étudiants de l’HEMU le riche répertoire de ces cinquante dernières années, encadré par des spécialistes de cette musique et souvent par les compositeurs eux-mêmes, au sein d’ateliers contemporains qui rythment aujourd’hui l’année académique. Pour la qualité de ses prestations, il est reconnu par un nombre grandissant de partenaires, dans toute la Suisse et même en France voisine.

Concerts SMC Lausanne