Cambreling Frédérique

Après avoir suivi ses études musicales à Paris où l’enseignement de P. Jamet l’a particulièrement marquée, Frédérique Cambreling a obtenu deux premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et remporté trois grands prix internationaux : Paris (1976), Israël (1976) et Marie Antoinette Cazzala (1977). Entre 1977 et 1985, elle est harpe solo à l’Orchestre National de France. Elle partage actuellement sa carrière musicale entre ses activités de soliste et l’Ensemble Intercontemporain dont elle est membre depuis 1993. Invitée régulièrement par les plus grands orchestres, son éclectisme l’amène à jouer un répertoire couvrant la majorité de la littérature écrite pour la harpe et lui permet de participer à de nombreux festivals de musique de chambre tant en France qu’à l’étranger. Michael Jarrell, Wofgang Rihm, Philippe Schoëller, notamment, lui ont dédié des œuvres. Frédérique Cambreling a été invitée, en 2003, par l’Orchestre de la SWR pour interpréter Chemin I de Berio au Festival de Donauschingen. Elle a réalisé plusieurs enregistrements discographiques dont, récemment, un CD consacré à Berio et Boulez pour Deutsche Grammophon. Frédérique Cambreling est professeur de harpe au Centre Supérieur de Musique à San Sebastien (Pays Basque, Espagne).

Concerts SMC Lausanne