Pol-Kolchis-Nucleus

pour ensemble
1996, Wolfgang Rihm

Rihm a été profondément marqué par le peintre autrichien Kurt Kocherscheidt avec lequel il était lié d’une étroite amitié. Ses sculptures en bois, massives, peintes dans des tons sombres de noir et brun, ont surtout inspiré Rihm dans les années 1980, lorsqu’il était lui-même en quête de nouvelles formes d’expression. « Kolchis », le plus bref des trois morceaux, dure seulement cinq minutes et n’est joué que par cinq musiciens. Avec ses attaques fortes, la prédominance du registre grave et l’absence de toute référence mélodique, il peut être considéré comme le miroir sonore des sculptures en bois de Kocherscheidt. Les deux pièces d’angle du triptyque, « Pol » et « Nucleus », sont composées pour treize instruments. Cette symétrie de la composition instrumentale, mais aussi le fait que la diction violente, abrupte de la partie médiane résonne dans les deux pièces d’angle confère une unité formelle à ces morceaux pourtant si différents.

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 22 octobre 2012 (Saison 2012-2013)
    Ensemble Boswil + lire
    Oeuvres de Harvey, Sciarrino, Rihm et Skrzypczak