Klavierstück XVI

pour piano et bande
1995, Karlheinz Stockhausen

Stockhausen disait de ses Klavierstücke qu’elles étaient « ses dessins », il en a écrit 19 dont les dernières ont été composées pour synthétiseur, le compositeur le considérant comme un prolongement du piano.
Klavierstück XVI est écrite pour un piano ou pour un synthétiseur ou les deux ensemble (un seul interprète) et bande enregistrée de Sound Scene 12 tirée de Freitag aus Licht.
Bien que l’œuvre soit précisément écrite, il n’y a pas de voix spécifique pour le pianiste, l’interprète doit choisir les notes qu’il veut jouer en parfaite synchronisation avec la musique de la bande-son. Ce procédé n’est pas sans rappeler la « basse continue » de la musique baroque.

Concert SMC Lausanne: