Nach-Ruf...ent-gleitend...

pour ensemble
1999, Georg Friedrich Haas

Pour la première fois, dans Nach-Ruf… ent-gleitend, les intervalles microtonaux ne sont pas produits par des changements apportés aux instruments, mais directement par les interprètes eux-mêmes, par leur technique instrumentale. Les interférences forment un élément constituant du style. Elles résultent de superpositions d’harmoniques. Ainsi, il faut comprendre « Nach-Rufe » et « Entgleiten » comme des gestes musicaux qui émergent d’interférences ou les suivent.

Concert SMC Lausanne: