Arbeit

pour orgue Hammond virtuel
2007, Enno Poppe

Dans les arts plastiques, Arbeit est un intitulé neutre pour ce qui autrefois était une oeuvre d’art. L’équivalent dans la musique est une pièce. Curieusement dans le langage musical le caractère d’objet est donc souligné (quoique un concert est plutôt une action), par contre le langage des arts plastiques s’appuie sur le processus de la production (quoique à la fin Arbeit est un produit fini).
Arbeit est une étude préalable pour Arbeit Narhung Wohnung, œuvre de théâtre musical, créée dans le cadre de la Münchner Biennale 2008. Avec Marcel Beyer et Anna Viebrock, j’essaie d’observer le personnage de Robinson Crusoé. Même si le roman de Defoe, qui a été vite écrit vite et avec peu de soin, n’est que très peu lu aujourd’hui, le thème du roman est l’un des plus connus, une sorte de mythe de capitalisme préhistorique. Sur la scène de l’opéra, le caractère « Robinson » – à part de quelques vaudevilles au 19ème siècle – n’est pas présent. Pourtant l’action est très riche : à peine arrivé, Robinson commence à travailler sans cesse. Au fil du temps, il produit de la nourriture qui pourrait nourrir un village entier. Ce travail est central dans le théâtre musical : non pas dans des intermezzos instrumentaux, mais dans l’action centrale même.     
L’orgue Hammond virtuel est une simulation digitale d’un vrai orgue Hammond avec l’avantage de disponibilité d’intervalles micro-tonales. Comme dans d'autres pièces avec clavier, je combine les touches frappées avec d’autres sons. La spécificité ici est l’utilisation d’octaves côte à côte. De cette manière, je peux mettre à disposition le rayon entier des tons dans l’espace limité du clavier. Cela permet d’établir des motifs complexes, qui se produisent par la constitution de la main du pianiste. (Enno Poppe)

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 11 avril 2016 (Saison 2015-2016)
    Ensemble Nikel + lire
    Oeuvres de Momi, Broekman, Romitelli, Poppe et Rosenberger