Lumineux/opaque

2002, Helena Tulve

La compositrice estonienne propose avec son trio pour violon, violoncelle, piano et verres à vin une plongée musicale au cœur de la matière, et explore l’influence que matière et lumière ont l’une sur l’autre à travers les phénomènes d’absorption, réflexion, réfraction, dispersion, et émission. (Pierre-Kaloyann Atanassov)

« La lumière et la matière ont une influence l'une sur l'autre.
La matière peut absorber la lumière, la refléter, la réfracter, la disperser ou l'émettre.
Un corps qui absorbe toute la lumière et ne reflète rien est noir.
Le soleil est un corps noir absolu, son rayonnement est la chaleur.
Tout corps rayonne.
Le miroir reflète la lumière et le renvoie comme votre propre image.
Un morceau de verre décompose la lumière et peut créer le spectre de l'arc-en-ciel.
Des irrégularités superficielles et les gouttelettes de vapeur d'eau dans l'air, créent la diffusion, des variations directionnelles aléatoires de la lumière.
Les matériaux qui ne sont pas des miroirs filtrent la lumière, changeant le spectre par absorption et réflexion sélective.
Un objet qui reflète la lumière ou qui absorbe la lumière est opaque. »
 

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 25 avril 2016 (Saison 2015-2016)
    Trio Atanassov + lire
    Oeuvres de Haas, Tulve, Füting, Furrer et Hefti