re-fraction : shadows/palimpsest 2

2005, Reiko Füting

La composition se réfère par son titre et son concept à la série de tableaux Shadows d’Andy Warhol, qui font partie des collections permanentes de Dia:Beacon dans l’Etat de New-York. La base sonore en est la note ré, qui au cours de la pièce circule du registre grave à l’aigu (refractions) Plus le ré est aigu, plus sa fréquence devient élevée, ce qui se reflète par l’augmentation de la densité événementielle dans la composition.
Celle-ci est basée sur les propriétés sonores de la musique spectrale (fréquences harmoniques: shadows) et sur des concepts issus des mathématiques fractales.
Les parties de violon et de piano furent rajoutées postérieurement à la partie de violoncelle (palimpseste). Ce procédé compositionnel est illustré par la disposition spatiale des instruments sur scène. (Pierre-Kaloyann Atanassov)
 

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 25 avril 2016 (Saison 2015-2016)
    Trio Atanassov + lire
    Oeuvres de Haas, Tulve, Füting, Furrer et Hefti