Schattenspi(eg)el

2006, David Philip Hefti

Schattenspi(eg)el (jeu d’ombre, jeu de miroir) est un trio composé en 2006 et créé à la Tonhalle de Zurich la même année par le Trio Caleidoscopio. La pièce est inspirée notamment par des trios de Mozart (en sol majeur K564) et de Chostakovitch (n°2 en mi mineur). La référence ne se situe pas au niveau d’une quelconque citation thématique, que l’oreille pourrait reconnaître, mais davantage au niveau de la structure formelle. Les quatre mouvements contrastants sont issus de la même cellule de base et forment à eux quatre une unité grâce aux références croisées qui les traversent.

•    Dalla luce all’ombra (de la lumière à l’ombre) : le premier mouvement est caractérisé par des juxtapositions de passages bruiteux et lyriques.
•    Dal chiaro all’oscuro (du clair à l’obscur) : une pulsation continuelle et fébrile se voit sans cesse interrompue et se dissout dans l’obscurité après une violente éruption.
•    Quasi una passacaglia : porteur de l’indication « largo un poco rubato », ce mouvement présente une multitude de nuances de sons.
•    Scherzare col fuoco (jouer avec le feu) : une furieuse danse du feu, brièvement interrompue par un épisode aux sonorités étranges, s’emballe et finit par exploser, laissant place au néant. (Pierre-Kaloyann Atanassov)

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 25 avril 2016 (Saison 2015-2016)
    Trio Atanassov + lire
    Oeuvres de Haas, Tulve, Füting, Furrer et Hefti