Partita - Six mouvements pour octuor à vent

2015-2016, Gérard Zinsstag

La partita est un terme qui s’applique à une suite instrumentale pouvant regrouper des danses ou des mouvements en forme de variations. Il s’agit donc d’une forme musicale assez ouverte et libre.
Depuis quelques années déjà je me tourne vers un langage instrumental plus clair, plus simple, vers des sons qui ne seront plus obligatoirement transformés ou distordus par des techniques propres à une certaine  avant-garde qui a tendance à tourner en rond. En ce qui me concerne, la recherche presque exaspérée de nouveaux modes de jeux n’a plus de raison d’être. Est-ce là le signe d’une certaine fatigue ou perplexité par rapport aux tendances actuelles dans lesquelles veulent s’affirmer à tout prix ces nouvelles techniques, souvent inutilement compliquées ? C’est possible, mais dans mon cas cette attitude de retrait a plutôt à voir avec d’une part le plaisir retrouvé à renouer avec des sons instrumentaux adaptés à l’instrument, d’autre part avec l’envie de me ”laisser aller”, de m’accorder une démarche libre, intuitive, dans laquelle la fantaisie du geste, de la combinatoire du matériau sonore aurait une place plus prépondérante que celle que je m’imposais dans les années 90. Je désire donc me détacher de certaines contraintes qui auparavant me bridaient, et que fort de mon expérience de plusieurs décennies, j’aborde la forme et le matériau sous un angle plus ouvert, plus ludique aussi et forcément plus mature.
Ma Partita est composée de six parties, dont les titres ressemblent à un programme musical :
I    Sospeso (suspendu)
II    Impetuoso (avec élan, virtuose)
III    Aria (le mot est pris ici sous son aspect étymologique : air). Dans cette partie chaque intervention instrumentale sera rigoureusement insonore : un défi pour les musiciens mais aussi la possibilité de laisser reposer la pression des lèvres. Un jeu d’ombres, de chuinte-ments, de souffles, de petites éructations qui sont en définitive un petit clin d’œil aux temps passés dans le giron de l’avant-garde…
IV   Morbido (non pas morbide, mais tendre)
V    Spettri (spectres, dans l’ombre de Gérard Grisey)
VI   Il sospeso ritrovato : La boucle est bouclée, et la forme de la Partita est achevée.

L’œuvre a été commandée par l’ensemble Zurich Winds.
© 2016 by G. Zinsstag

 

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 3 octobre 2016 (Saison 2016-2017)
    Zurich Winds + lire
    Hommage à Gérard Zinsstag
    pour son 75ème anniversaire
    Oeurvres de Ligeti, Schoeller, Kurtag et Zinsstag.