Anubis-Nout

pour clarinette contrebasse
1983, Gérald Grisey

Anubis : le dieu à la tête de chacal noir. Il est l’inventeur de l’embaumement dont le rite ressuscite Osiris et participe au jugement des âmes. Les grecs l’ont assimilé à Hermès.
Nout : Long corps de femme nue, bleu et constellé d’étoiles, arc-boutés, les mains vers le couchant et les pieds à l’est. Elle est la voûte céleste, la nuit égyptienne et la mère du soleil. On la trouve quelquefois à l’intérieur des sarcophages où elle recouvre et protège les corps momifiés.
Le matériau de ces deux pièces est constitué d’un spectre harmonique inversé pour Anubis, droit pour Nout, et d’un processus de transformation des durées allant du prévisible à l’imprévisible et vice versa. Les inserts mélodiques et rythmiques dialoguent à deux niveaux : macrophonique (mélodies de hauteurs inharmoniques) et microphoniques (mélodies des timbres à l’intérieur même du spectre de l’instrument). (Gérard Grisey)

Concert SMC Lausanne: