Capriccios no 2, 4 et 5 - extrait de Sei Capricci

pour violon solo
1976, Salvatore Sciarrino

De toutes mes œuvres, les 6 Capricci sont peut-être les plus connues. Liées au nom de Salvatore Accardo, pour lequel elle furent composées, et à la magistrale gravure discographique qu'en a faites Giorgio Mönch, ces pièces sont vite entrées dans le répertoire, à la fois à cause du caractère transcendental de l'étude et l'impulsion donnée à la technique violonistique, mais aussi avant tout pour l'achèvement dans la variété de leur mode expressif. Ces caprices remontent à 1976, mais le second fut écrit un an plus tôt, à partir d'une idée tirée de la Sonatine pour violon et piano à peine ébauchée. Quatre des autres Capricci furent composés chacun en une journée, tandis que le sixième m'occupa un mois entier. (Salvatore Sciarrino)

Concert SMC Lausanne: