Ebano y metal

Concerto pour cor, basson, trombone et ensemble
2017 - Création mondiale, Luis Naón

Le dispositif nous donne d’emblée une situation musicale inédite. Le titre, (Ébène et Métal) par sa référence explicite aux matériaux des intruments, nous aiguïlle sur la voie qui sera celle d’une prépondérance de la matière et du son en tant qu’axe de construction du discours musical. L’implantation du trio soliste permet de donner la parole à des instruments souvent cantonnés à un rôle secondaire. Les instruments de l’ensemble sont distribués dans trois espaces : un double chœur et un plan lointain. La cartographie et les trajectoires ainsi prévues sont un véritable deuxième sujet et donnent un cadre à ce discours principal du matériau.
La plupart du temps le trio soliste constitue une matière unique et composite, néanmoins, cor, basson et trombone ont un moment soliste qui jalonne la construction de la forme de l’œuvre. La fusion des sons mais également la fusion du métal, ainsi que le feu nécessaire à sa production, ont déterminé la conduite du discours. Harmonie, rythme et agogique ont été  asservis au timbre et à l’énergie transmise entre les instruments qui constituent ce dispositif qu’est l’ensemble. Cette relation de pouvoir et prépondérance, de dialectique sonore, suggère une sorte de théâtre sans paroles. (Luis Naón)

Concert SMC Lausanne: