Cendres

pour flûte alto, violoncelle et piano amplifiés
1998, Kaija Saariaho

Cendres pour flûte alto, violoncelle et piano amplifiés fut composé en 1998 pour le Wolpe Trio, grâce au soutien financier du Gesellschaft für Neue Musik Ruhr et du Kulturbüro der Stadt Essen. Reflétant sur la source de son inspiration, Saariaho écrit  : « J’ai trouvé la base du matériel musical pour cette pièce dans mon double concerto Du cristal… à la fumée pour flûte alto, violoncelle et orchestre. Le titre en dérive également. En écrivant Cendres, je me suis concentrée principalement sur l’interprétation d’idées musicales particulières par les trois instruments du trio, qui ont chacun leur caractère et palette sonore uniques. La tension musicale est créée et contrôlée par le rapprochement momentané des trois instruments, et ce sur tous les niveaux (ton, rythme, nuance, articulation et timbre) ; à l’autre extrême, je voulais permettre à chaque instrument de s’exprimer le plus idiomatiquement possible. Entre ces deux extrêmes se trouve un nombre illimité de possibilités pour créer des situations musicales plus ou moins homogènes. Ma conscience vertigineuse de toutes ces possibilités était la corde raide sur laquelle je me balançais en écrivant cette œuvre. »   

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 15 janvier 2018 (Saison 2017-2018)
    Marsyas Trio + lire
    Oeuvres de Saariaho, Finnissy, Crumb et Bowler