In memoriam Györgÿ Zilcz

pour deux trompettes, deux trombones et tuba
1975, György Kurtág

Le catalogue des œuvres de György Kurtág est rempli d'hommages et d'in memoriam, comme si la musique composait le riche tissu des relations que le compositeur entretient avec des personnalités qui appartiennent aussi bien au passé qu'au présent, et qui sont compositeurs ou poètes, interprètes connus, musiciens populaires, amis, etc. Chaque pièce est ainsi le morceau d'un puzzle qu'il est bien difficile de reconstituer ! György Zilcz était un tromboniste hongrois, décédé en 1975. Ce bref In memoriam composé par Kurtág quelques jours après sa mort est une litanie au rythme lent, faite de phrases d'inégales longueurs où le tuba joue un rôle important, notamment dans un passage où Kurtág a noté entre parenthèses, sous les notes d'un solo expressif, le mot «elmegyek» répété deux fois, mot que l'on trouve dans la formulation «elmegyek önökhöz» (je serai des vôtres). À la fin, dans une sorte de coda, les cuivres font entendre des accords étagés qui s'apparentent à un glas, tous construits à partir du do de la trompette; c'est cette note qui subsiste seule à la fin, doublée par une cloche, dans une atmosphère de cérémonie funèbre. (Philippe Albèra)

Concert SMC Lausanne: