Natura morta con fiamme

pour quatuor et électronique
1991-1992, Fausto Romitelli

Natura morta con flamme est une œuvre composée en 1991 par Fausto Romitelli. Élève de Franco Donatoni, ses modèles furent Ligeti, Scelsi, Stockhausen, Boulez et Grisey. Ce fut toutefois Hugues Dufourt qui eut sur lui la plus forte influence et notamment sa pièce Saturne (1979). Cette rencontre entre les murs de l’Ircam dans les années quatre-vingt-dix pousse le jeune italien à persévérer dans sa recherche de la matière sonore, « matière à forger » selon ses mots. Loin de tout formalisme, il puise sans a priori dans le rock et la techno qu’il allie avec génie à une approche spectrale. Il est fasciné par le potentiel monstrueux du son qu’il sublime, éviscère ou exorcise par l’utilisation de l’électronique.
En filigrane, Natura morta con flamme pourrait être l’histoire d’une langue. Tout d’abord, une matière sombre qui procède par vagues. Elle semble nous envelopper et se déploie entre la bande et le quatuor. Bientôt des voix émergent du néant. Réunies en concile elles conversent, se déchirent et imaginent leur genèse. Ensemble, elles bâtissent une forme éphémère. Une Babel de sable que le ressac rappelle finalement à lui.

Concert SMC Lausanne: