s n er a de

pour ensemble et électronique
2018-2019 - création mondiale, Leonardo Idrobo

De ce titre énigmatique, Leonardo Idrobo laisse l’auditeur se faire sa propre signification. La musique ne doit-elle pas en effet parler d’elle-même ? Il nous divulgue néanmoins quelques indices concernant les sources d’inspiration de cette oeuvre.

En Colombie, pays dans lequel il a grandi, il était de coutume d’offrir à ses proches un morceau de musique, une musique live composée pour une occasion particulière. Une tradition qui a sans doute disparu aujourd’hui. Accompagnant une voix, ces pièces étaient principalement des trios réunissant un tiple – un ukulélé à douze cordes typiquement colombien –, une guitare ainsi qu’un requinto, c’est-à-dire une petite guitare aiguë. Les textes de ces chansons exprimaient des sentiments amoureux ou pathétiques, généralement accompagnés de pointes d’humour pleines d’ambiguïtés.

Le compositeur garde cependant un souvenir aigre-doux de ces moments : « À présent, mes sentiments sont mitigés quand je repense à de telles soirées. Une sorte de fascination peut-être. Mais j’avais toujours tellement hâte que tout soit fini. »

s n er a de offre ainsi une vision de tous ces souvenirs déformés par le temps.

Concert SMC Lausanne: