5 Etudes boréales

pour piano
1990, Ivan Fedele

En dépit de son titre rappelant Cage, cette pièce n'introduit aucune méthode de composition hétérodoxe par rapport aux fondements de la pratique de Fedele. La recherche à la base de ces cinq morceaux est au contraire particulièrement cohérente et même fort significative. La forme des Etudes boréales marque en effet l'amorce d'un processus d'approfondissement de l'écriture instrumentale, processus qui donnera naissance, trois ans plus tard, au Concerto pour piano et orchestre. Les Etudes boréales ont pour sujet la résonance en tant que phénomène acoustique et, surtout, en tant que paradigme de l'affirmation de l'identité de chaque objet sonore. A côté de cet aspect, l'exploration concerne principalement le timbre et l'épithète «boréales» renvoie précisément à une dominante de couleurs dont la luminosité est nette, transparente, rasante. (Claudio Proietti)

Concert SMC Lausanne: