Perspektiven

musique pour un ballet imaginaire pour deux pianos
1955-1956, Bernd Aloïs Zimmermann

C’est une œuvre-clé des années 1950, dodécaphonique, et strictement structurée. La forme rigoureuse d’une extrême complexité déclenche paradoxalement une présentation « expressionniste ». C’est un ballet imaginaire à l’intérieur des gestes sonores et des jeux pianistiques. Passages abrupts en canons et en miroirs, martelés explosifs, trilles, clusters…Tout se transforme en images et en mouvements chargés d’expression immédiate.
« …cet accord de 12 sons dans un espace réduit est un anti-accord pour exprimer mon profond désaccord… ».  (Bernd A. Zimmermann)

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 5 mars 2007 (Saison 2006-2007)
    Duo Accento + lire
    Oeuvres de Zimmermann, Wyttenbach, Nishizawa, Dutilleux et Ohana