Figures de résonances pour deux pianos

1970, Henri Dutilleux

Les quatre mouvements de l’œuvre forment un ensemble cohérent, où les figures de résonances créent une dialogue constant dans un espace ouvert, profond, et aéré par le silence vibrant des sons harmoniques. Les sonorités, produites par les attaques de l’un et prolongées en résonance par l’autre, sont ponctuées par des éclats d’accords. Tout s’organise en un discours poétique, logique et laconique.

Concert SMC Lausanne: