Quatuor VI "avec clarinette"

pour clarinette et trio à cordes
1997, Betsy Jolas

Composé en 1997 pour les dix ans de l'Ensemble Fa. Il commence dans un climat rêveur, avec des accords de trois sons joués par les cordes, dans un rythme lent, dont la clarinette rompt en quelque sorte le charme par des interventions plus volubiles, lesquelles entraînent alors les autres instruments. Ainsi se crée un discours fondé sur l'imprévisible. On peut suivre ce jeu de poursuites, de commentaires, de rencontres et de digressions à partir d'une idée par laquelle la forme se construit. La fin conduit à une fusion fragile des protagonistes ; la musique, trouée de silences, de gestes brefs et morcelés, fait apparaître alors comme un tendre souvenir l'accord initial des cordes. La clarinette est toujours partie principale; c'est elle qui entraîne ses compagnons dans le jeu, c'est elle qui lance les idées, comme si la forme concertante se superposait à celle de la musique de chambre. Sa volubilité et sa souplesse évoquent là encore une voix imaginaire, Peut-être faut-il penser qu'en arrière-plan de cette œuvre quelque chose subsiste du Quatuor II avec voix (une voix de colorature) qui fit connaître Betsy Jolas dans les années soixante. (Philippe Albèra)

Concert SMC Lausanne: