Die Verschwundenen

pour soprano et accordéon
2004, Bernard Cavanna

Die Verschwundenen (2004)
(« Les Disparus » - poème de Erich Fried)

Chercher encore des mots
Qui disent quelque chose
Là où l’on cherche les gens
Qui ne disent plus rien
Mais trouver encore des mots
Qui savent dire quelque chose
Là où l’on trouve des gens
Qui ne pensent plus rien dire

Fils unique d'une famille juive viennoise, Erich Fried (1921-1988) perd son père victime d'un interrogatoire de la Gestapo. "Lycéen autrichien de dix-sept ans, je me transformais en juif persécuté", résumera-t-il plus tard.
La musique de Bernard Cavanna traduit ce côté sombre et tourmenté de l'auteur.

Concert SMC Lausanne: