Axe à quatre

pour double couple en sax
1999, Ernest H. Papier

C’est une étude focale, obsessionnelle sans doute,
une sorte de micro-contrepoint rythmique et spatial,
gravitant au centre et autour d’un si bémol polaire,
note fondamentale (écrite ou jouée) du tube des saxophones tous trous bouchés
celle aussi du diapason de certains d’entre eux
vulgairement denommés “les sib” dans un jargon connaisseur
(en l’occurence les sopranes et ténors),
autrement dit de leur accord mutuel et tempérable.
Tout cela sonne donc de fait un ton plus bas
that is to say “as” in german (CQFD)
(E.H.P.)

Concert SMC Lausanne: