Xas

pour quatuor de saxophones
1987, Iannis Xenakis

Iannis Xenakis n'était pas particulièrement attiré par les instruments de la famille des bois, encore moins par le saxophone. D'ailleurs, il n'a écrit qu'une seule fois pour cet instrument. Xas, en revanche, est une pièce particulièrement réussie qui est entrée dans le répertoire pour quatuor de saxophones. Xenakis aimait les cordes, et si l'on se passe de vibrato, la sonorité pure du saxophone ressemble étrangement à celle du violoncelle. Dans tous les cas, après que le quatuor Rascher ait longuement insisté, Xenakis finit par écrire son quatuor de saxophones, explorant une série de sonorités et de techniques avancées et interdisant formellement l'usage du vibrato! Un autre effet qu'il proscrit est celui du glissando, peut-être pour éviter toute connotation au blues ou au jazz. Il évoque cependant des cultures lointaines de par l'utilisation d'un mode original à la résonance orientale qui est en réalité une adaptation de l'échelle à cinq tons du gamelan javanais. La pièce a tendance à se concentrer sur un registre aigu, ce qui n'est pas une mince affaire pour les saxophonistes ténor et baryton mais donne de belles harmonies proches les unes des autres. Xenakis explore aussi l'utilisation de sons multi-phoniques (lorsqu'un instrumentiste produit plus d'un ton à la fois) provoquant alors un climat d'agitation contrastant avec les harmonies modales douces présentes auparavant. Enfin, l'utilisation occasionnelle de micro-tons augmente encore le côté exotique de la pièce.
(© avec l'aimable autorisation du Festival Archipel)

Concert SMC Lausanne: