Three clarinets, cello and piano

1971, Morton Feldman

Three clarinets, cello and piano date de 1971 (durant les années soixante-dix, Feldman écrit beaucoup d'œuvres pour des formations restreintes). S'y opposent les sons attaqués de façon nette (piano, violoncelle pizzicato) et ceux joués en douceur (clarinettes, violoncelle arco). L'œuvre se déploie dans des registres qui sont tantôt resserrés, tantôt étendus, après un premier moment dans la tessiture moyenne. On retrouve cette structuration de l'espace sonore dans Routine Investigations, qui date de 1976, et est écrit pour hautbois, trompette, piano, alto, violoncelle et contrebasse. Les sons brefs, comme des points, s'opposent ici aux sons tenus, dont la dynamique se modifie insensiblement. Vers la fin, un motif mélodique de quatre notes est joué successivement par le hautbois, la trompette, l'alto et le piano, instruments jusque-là confinés à des ponctuations sonores. On retrouve ainsi une caractéristique essentielle de la musique de Feldman dans les années soixante-dix, la tentative de caractériser la texture en introduisant notamment des éléments mélodiques, ou en opposant les durées. (Philippe Albèra)

Concert SMC Lausanne: