And then I knew 'twas wind

pour flûte, alto et harpe
1992, Toru Takemitsu

Et alors j'ai su que c'était le vent pour flûte, alto et harpe fut commandé par Akira Obi pour le flûtiste Aurèle Nicolet. Takemitsu fait implicitement référence ici au trio de Debussy pour la même formation. On sait qu'il admirait chez son illustre prédécesseur le caractère novateur du traitement du timbre. Cependant, il a tenu à affirmer également les caractéristiques de son propre langage, notamment sur le plan formel. La mélodie est par exemple basée sur deux séries distinctes de six notes chacune, à partir desquelles se fonde toute la construction harmonique. Cependant, même si le total chromatique est atteint, les procédés d'écriture de Takemitsu sont très éloignés du système dodécaphonique, ils évoquent la nature (le vent, la pluie) et  le rêve. Le titre de l'oeuvre est tiré d'un poème d'Emily Dickinson Like rain it sounded till it curved... And then I knew 'twas wind..

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 26 janvier 2009 (Saison 2008-2009)
    Trio Nomade + lire
    Oeuvres de Qian Ren Ping, Alicia Terzian, Jean-Luc Darbellay, Ton-That Tiêt et Toru Takemitsu
  • Jeudi 2 décembre 2004 (Saison 2004-2005)
    Ensemble Contemporain du Conservatoire de Lausanne + lire
    Concert portrait Toru Takemitsu
    Oeuvres de Toru Takemitsu
    Projection de L'Empire de la Passion
    Film de Nagisa Oshima, avec Tatsuya Fugi, Kazuko Yoshiyuki, Takahiro Tamura
    Musique de Toru Takemistu
    Japon - France, 1978, 1h.48, v.o.s-t.
  • Lundi 5 octobre 1998 (Saison 1998-1999)
    Sabeth Trio Basel + lire
    Oeuvres de Huber, Fowler, Takemitsu, Gubaidulina et Feldmann