Music for a summer evening

pour deux pianos amplifiés et percussion
1974, George Crumb

Nocturnal Sounds - Wanderer-Fantasy - The Advent - Myth - Music of the Starry Night

Cette oeuvre constitue la troisième partie de Makrokosmos qui a pour thème le rapport entre le monde intérieur de l’homme et l’univers cosmique. C’est en fonction de cela que sont déterminées aussi les dimensions temporelles, dynamiques et sonores de la composition. Les exigences matérielles et techniques de l’œuvre sont énormes. Les deux percussionnistes jouent sur près de 70 instruments différents, dont certains sont particulièrement exotiques comme le  tambour africain, les pierres à prières tibétaines ou une mâchoire d’âne… Les pianistes utilisent plusieurs techniques inhabituelles : les pizzicati sur les cordes ou le jeu assourdi, par exemple. A tout cela s’ajoutent des sons humains. La palette sonore ainsi obtenue est d’une extraordinaire richesse. Crumb a donné à Music for a summer evening la forme d’un pont, dont le premier, troisième et cinquième mouvements seraient les piles, alors que les deuxième mouvement (réservé aux pianos) et quatrième mouvement (réservé aux percussions) sont indépendants.

Concert SMC Lausanne: