Partida pour flûtes et accordéon op. 5

2004 - création mondiale, Christophe Herzog

Commande du Duo Fluktuation
Partida en espagnol se traduit par 'départ' en français. C'est aussi le titre d'un des derniers poèmes d'Alfonsina Storni qui décrit la mort fictive de la poétesse d'une façon quasiment identique à sa mort effective, qui surviendra peu de temps après. Métaphoriquement, la pièce parle du désir humain de séparer la vie de la mort - ici, le son du silence - et de l'échec tragique d'une telle action.
La pièce, qui comporte trois parties, se caractérise aussi par l'usage de multiples symétries asymétriques. C'est ainsi que la deuxième partie, presque totalement déterminée par des axes de symétrie, fonctionne elle-même comme axe de symétrie temporelle: des éléments de la première partie refont donc leur apparition dans la troisième, mais soit à l'envers, soit selon un ordre de succession inversé.

Concert SMC Lausanne:

  • Lundi 27 septembre 2004 (Saison 2004-2005)
    Duo Fluktuation + lire
    Oeuvres de Cantatore, Manfrin, Magnoni, Herzog, Schüttler et Hosokawa